Victoire de la démocratie européenne

Un mois après les élections européennes, Jean-Claude Juncker vient d'être désigné président de la Commission européenne. C'est un "jour sombre pour l’Europe" selon David Cameron mais un triomphe de la démocratie européenne pour d'autres. Incapable de freiner la fédéralisation de l'Union, le Premier Ministre David Cameron a de quoi se sentir isolé.

 

Publié par Pascal Verdeau / Catégories : Non classé

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés