Jean-Claude Juncker divise les dirigeants européens

A Ypres, la nomination du futur patron de la Commission divise les dirigeants européens. Si François Hollande en appelle au « respect de la démocratie » en choisissant Jean-Claude Juncker, David Cameron, s’oppose de pied ferme à la nomination du candidat de la droite européenne.

Publié par Pascal Verdeau / Catégories : Non classé

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés