Obama à Bruxelles

"Le monde est plus sûr, quand l'Europe et les Etats-Unis sont solidaires", cette petite phrase prononcée par le Président Obama, pour sa première visite au Justis Lispius, le siège du Conseil européen, illustre bien la volonté américaine de resserrer les rangs. Pour Barack Obama, la crise ukrainienne devrait conduire les états européens, à réévaluer leurs budgets de défense.

Par ailleurs, ce dernier a évoqué aussi l'idée d'imposer des sanctions US-UE contre le secteur de l'énergie russe. Depuis les années 80, et la crise des euro missiles, Washington s'efforce de remettre en cause l'ascendant de Moscou dans l'approvisionnement de l'UE en gaz.

Aujourd'hui, grâce à ses réserves de gaz de schiste, ce projet est toujours d'actualité : les entreprises ont obtenu l'autorisation d'exporter leur gaz de schiste vers l'Europe.

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés