L'UE cherche une stratégie anti-Poutine

Les 28 ministres européens des Affaires étrangères condamnent les violations de l'intégrité territoriale ukrainienne et demandent aux chars russes de regagner leurs casernes. Pour obtenir une désescalade, ils envisagent à terme une série de mesures ciblées, comme le gel des discussions sur la libéralisation des visas...

Et l'UE a décidé d'appeler un chat, un chat et un agresseur, un agresseur.

 

Publié par Pascal Verdeau / Catégories : Non classé

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés