Le blues des étudiants belges

Fatigue, manque de perspective et découragement : la santé mentale des étudiants belges confinés n'est pas bonne. Une étude menée par l'autorité de santé de la région bruxelloise s'inquiète de ces symptômes. Car le second confinement oblige les étudiants à rester chez eux, sauf pour les travaux pratiques.

Un campus qui sonne creux

Autre conséquence, les traditions folkloriques sont mises entre parenthèses. En effet, le défilé la Saint-Verhaegen, du nom du créateur de l'Université Libre de Bruxelles, a été annulé cette année, remplacé par une fête virtuelle. Mais pour les nouveaux arrivants, cela n'a pas la même saveur. Impossible aussi pour eux de faire leur "bleusaille", le baptême étudiant pour entrer dans certaines associations.

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par Julien Gasparutto / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article