Belgique : les cabines UV sous haute surveillance

Avant l’été, les cabines solaires connaissent toujours un grand succès en Belgique, souvent utilisées pour « préparer sa peau » selon les clients. Mais depuis peu, le royaume a décidé de limiter les conditions d'accès à ces cabines : les utilisateurs doivent faire tester leur peau avec un petit scanner qui détermine leur type de peau, souvent disponible dans les salons de bronzage. A défaut, ils doivent présenter une attestation médicale permettant d’utiliser un banc solaire, ce que la plupart des dermatologues refusent de faire. Le client doit aussi faire enregistrer son identité. Les peaux trop claires et sensibles n’ont tout simplement plus le droit d'accéder aux cabines UV. Pour les autres, un temps maximum d’utilisation est imposé en fonction de son phototype. L’objectif est de conscientiser les belges sur cette pratique et de réduire le nombre de cancers de la peau. Le secteur, qui représente 3 000 emplois en Belgique, est inquiet.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article