Belgique : le succès des bières sans alcool

La tournée minérale, mouvement lancé par la Ligue contre le cancer, bat son plein en ce mois de février. Les Belges, pourtant grands consommateurs de bières, sont invités à s’abstenir pendant 28 jours. Les brasseurs, qui ressentent l’impact négatif de ce mouvement, n’ont pas tardé à répliquer !

En Belgique, la consommation de bières dégringole chaque année. En cause : l’augmentation de la consommation des bières de qualité, et souvent plus fortes ; au détriment des bières « de soif ». Pour compenser cette baisse des ventes et répondre à une nouvelle demande, les brasseurs ont décidé de surfer sur la vague du 0%.

Des bières sans alcool, ou presque… La loi belge autorise en effet les brasseurs à appeler leur bière « alcoolvrij » si la teneur en alcool ne dépasse pas 0,4%. En réponse à la demande des buveurs de bières soucieux de leur santé et de leur sécurité, certaines marques belges, à l’instar d’AbInbev, Maes, Palm ou de Halve Maan ont donc développé leur recette peu ou pas alcoolisée. Bières d’abbaye, bière « sportive », bière (vraiment) 0%, la créativité des brasseurs semble sans limites.

Depuis cinq ans, le nombre de bières sans alcool disponibles sur le marché a triplé, atteignant 5% des ventes totales de bières en 2017. Fini la bière sans alcool et sans gout. Aujourd’hui, la diversité des recettes permet aux clients de trouver leur bonheur parmi les vingt-cinq recettes non-alcoolisées disponibles dans les rayons.

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Belgique

A lire aussi

  • Aucun article