Lendemain de match difficile pour les Belges

DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP

1-0. C'est finalement l'unique but de la soirée qui a décidé de l'avenir de la Belgique pour cette coupe du monde 2018. La route s'arrête ici pour les Diables Rouges quand l'équipe de France s'envole vers la finale. Les réactions sont nombreuses aujourd'hui dans la presse et même.... dans le métro.

Évidemment, de chaque côté de la frontière, la presse titrait en Une sur cette rencontre entre les deux pays, entre joie et regret. "La tête dans les étoiles" pour l’Équipe ou "On est en finale" pour Le Parisien. "Le chagrin des Belges", "La fin du rêve" pour Le Soir et L'écho. Les rivalités habituelles entre les deux nations sont également évoquées dans les colonnes des journaux.

La RATP et la STIB (son équivalent bruxellois) s'étaient également lancé un défi pour le moins original sur Twitter. Les Belges ont proposé de renommer la station "Saint-Lazare à Paris en "Saint-Hazard" en cas de victoire des Diables Rouges. Dans le cas contraire, le métro de la capitale belge devait diffuser l'hymne de Johnny Hallyday pour la coupe de monde en 2002 "Tous ensemble". Symbole de fair-play, le pari a été respecté et aujourd'hui les Belges ont pu entendre (et subir) à plusieurs reprises le titre de Johnny dans les stations de Bruxelles. Pas sûr que ce soit du gout de tous les Bruxellois...

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article