Bruxelles, capitale verte

Ce n'est pas qu'une légende, le plafond nuageux du plat pays est souvent bas et l'hiver peut y être long. Dès que possible, les belges profitent de leurs jardins. Mais le goût pour le jardinage vient surtout de l'architecture de Bruxelles : dans beaucoup de quartiers les maisons sont disposées en carré, avec chacune derrière elle un petit jardin. Ces espaces verts privés représentent un tiers des espaces verts de la ville et ça réveille le jardinier qui sommeille en chacun d'entre nous : gazon, plantes vertes, potager, véritable jardin botanique, à chacun son style !

Les espaces verts publics ont aussi une importance dans la ville. Il y a 112 parcs et forêts, gérés par « Bruxelles environnement ». Dans les plus connus, il y a le parc du Cinquantenaire dans le quartier européen, le bois de la Cambre dans le sud de la ville mais il y a surtout le poumon vert de Bruxelles : la forêt de Soignes. Avec 4300 hectares, c'est cinq fois la superficie du bois de Boulogne à Paris et plus de dix fois le Central Park à New York.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article