A Bruxelles, les serres royales se dévoilent au public

Jean-Pol GRANDMONT

C’est un évènement chaque année : l’ouverture des serres royales, sur le domaine du château de Laeken où vivent le Roi et la Reine du Royaume de Belgique. Elles ne sont ouvertes que 3 semaines par an. La visite vaut autant pour l’architecture des serres que pour les fleurs et arbres parfois bicentenaires qui y sont abrités.

Les élégantes voutes métalliques et les espèces tropicales rares des serres royales sont un objet de fierté nationale en Belgique. Au moins 100.000 personnes sont attendues pendant trois semaines devant les grilles dorées du château de Laeken, dans le nord de Bruxelles. L'engouement est tel que les visiteurs patientent souvent des heures avant de pouvoir rentrer dans ce domaine royal. Déviés de l'imposante bâtisse classique où vivent aujourd'hui le roi des Belges Philippe, la reine Mathilde et leurs quatre enfants, ils sont dirigés vers d'immenses coupoles en verre et en métal, où poussent des orangers, citronniers, palmiers et autres fougères immenses, mais aussi des fuchsias, géraniums, camélias et azalées... Édifiées entre 1874 et 1905, ces serres contemporaines de la Tour Eiffel sont une initiative du roi Léopold II, à une époque où la Belgique, après quelques décennies d'indépendance, entendait s'imposer dans le concert des Nations, forte de son industrie florissante et engagée dans sa conquête coloniale du Congo. Un trésor que nous vous faisons découvrir...

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article