La Commission sommée de s’expliquer sur « l’affaire Barroso »

L’embauche de l’ancien Président de la Commission Européenne par la puissante banque Goldman Sachs avait provoqué un tollé mi juillet. Le président français François Hollande avait d’ailleurs évoqué un choix « personnellement et moralement inacceptable ». Par ailleurs, une pétition sur internet a déjà recueilli 132.000 signatures pour demander des mesures fortes et exemplaires. Mais Barroso n’ayant pas enfreint les règles, et ayant respecté le « code de bonne conduite » de la Commission, l’affaire semblait presque oubliée. Mais le Médiateur européen (nommé par le Parlement européen) vient d’écrire à la Commission pour exiger de clarifier sa position, voire de modifier son code de bonne conduite, qui a l’évidence, ne permet pas d’éviter des conflits d’intérêt qui choquent l’opinion publique. Précisions de Elily O’Reilly, médiateur européen.

 

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article