Que retenir des prévisions de Bruxelles ?

Les prévisions économiques présentées aujourd'hui par Bruxelles montrent que :

Pour la France :

1/ Sur le chômage, la commission revoit ses prévisions à la hausse : selon Bruxelles, il sera de 11 % cette année, de 11,2 % en 2014 et de 11,3 % en 2015. Non seulement il n'y a aucune inversion prévue de la courbe , mais en plus, ces dernières prévisions sont supérieures de 0,4 % aux dernières prévisions. 2/ Les deux années de délai supplémentaire accordées à la France pour réduire son déficit sont insuffisantes : selon Bruxelles, le déficit français en 2015 continuera à être largement au dessus des 3 % promis par Paris. La commission européenne estime que "pour la France le besoin de réformes économiques est d'une urgence particulière" En clair, la réforme des retraites était nécessaire mais elle est insuffisante.... Le diagnostic que livrera Bruxelles la semaine prochaine sur le budget 2014 pourrait donc être sans merci vis à vis de Paris.

Pour l'Europe :

3/ Il y a plus que jamais une opposition frontale sur le plan économique entre l'Europe du Nord et l'Europe du Sud : au Nord, la croissance sera tirée - sans surprise - par l'Allemagne et - plus surprenant - par le Royaume-Uni. Pour le RU, c'est d'ailleurs un redressement spectaculaire qui est prévu : +2,2 % de croissance l'an prochain (plus de 2 fois la croissance française), + 2,4 % en 2015....

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par Alban Mikoczy / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article