Las Vegas : 58 morts et 515 blessés, le bilan continue de s'alourdir

Au lendemain de la fusillade à Las Vegas, le bilan provisoire fait état de 58 morts et de 515 blessés. Depuis Orlando, cette attaque est la plus meurtrière de l'histoire récente des États-Unis.

Le déroulement des faits

L'Amérique se réveille sous le choc. Dimanche 1 octobre, aux alentours de 22h00 (heure locale), un homme a ouvert le feu sur la foule, pendant un concert à Las Vegas (Nevada). Quelques 22 000 spectateurs étaient venus assister au festival Route 91 Harvest, près de l'hôtel-casino Mandalay Bay, situé sur l'artère principale de la ville.

13421386

Chacun tente de se mettre à l'abri, sous une pluie de balles. © David Becker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Au moment des premières détonations, une confusion s'installe parmi le public. Beaucoup de spectateurs pensent qu'il s'agit de pétards. Sur scène, le chanteur Jason Aldean poursuit son concert avant de se mettre à l'abri en compagnie de ses musiciens.

Dans la fosse, c'est la panique. Face au corps qui s'effondrent, les festivaliers se jettent par terre ou se mettent à courir et à crier. Depuis hier soir, le bilan humain provisoire ne cesse de s'alourdir. Les autorités recensent au moins 58 morts et 515 blessés à la mi-journée.

13421852

Policiers et sauveteurs sont venus en aide aux victimes toute la soirée. © Chase Stevens / AP / SIPA

L'identité du tireur 

Capture d’écran 2017-10-02 à 13.57.47

On ne connait pas encore les motivations de Stephen Paddock.

La chaîne NBC News, puis les autorités ont dévoilé l'identité du suspect : un certain Stephen Paddock, âgé de 64 ans, habitant de de Mesquite, une ville dans le désert située à 130 kilomètres au nord-ouest de Las Vegas. Il était jusqu'ici inconnu des services de police.

Le sexagénaire se trouvait dans une chambre au 32e étage de l'hôtel-casino Mandalay Bay, à proximité duquel se déroulait le concert en plein air. C'est depuis ce point de vue en hauteur qu'il a tiré sur une foule à découvert. L'assaillant se serait suicidé dans sa chambre avant l'arrivée des policiers. Plusieurs armes automatiques auraient été retrouvées sur les lieux. Le shérif de Las Vegas, Joseph Lombardo, avait déclaré dans un premier temps que les forces de l'ordre avaient abattu le suspect.

L'homme aurait vraisemblablement agit seul au moment de son passage à l'acte, mais les enquêteurs tentent d'établir des connexions avec des complices éventuels. Dans les heures suivant la tuerie, sa compagne Marilou Danley était activement recherchée par la police. Elle a finalement été localisée à l’étranger. "Nous lui avons parlé et nous ne pensons pas qu’elle soit impliquée", confiait le shérif Lombardo. 

Une attaque terroriste ?

Selon le SITE, qui relaie l'organe de propagande de l'Etat Islamique Amaq, Stephen Paddock auteur de la fusillade était un "soldat de l'EI" et s'était converti à l'islam il y a quelques mois, assure l'organisation terroriste. De son côté, le Federal Bureau of Investigation (FBI) réfute toute connexion entre cette attaque et l'Etat Islamique. Aucun élément ne permet pour le moment d'étayer cette revendication.

Yelen Bonhomme-Allard 

A lire aussi