Au milieu des forêts de la biozone Europe

Au coeur des forêts de conifères de la biozone Europe. © Artefactory - AJOA / BTuA

Familiers des visiteurs, qui les connaissent toutefois peu, les écosystèmes d’Europe doivent être préservés. Le Parc zoologique de Paris propose de poser un regard neuf sur le Vieux Continent.

La biozone européenne est située près de l’ancienne entrée publique de Saint-Mandé, au pied du Grand Rocher. L’identité du lieu est renforcée par son beau patrimoine arboré, ainsi que par la présence de l’ancienne fauverie. Le Grand Rocher abrite le vivarium qui présente trois biotopes différents (marais, garrigue et montagne froide) dans lesquels évoluent des représentants de la petite faune européenne menacée : grenouilles, tritons, crapauds, tortues, lézards et serpents.

Le long des flancs du Grand Rocher s’écoule la cascade des loutres. Plus loin, on redécouvre la volière des rapaces. En effet, si son filet a pris un coup de jeune, la volière de la biozone Europe était déjà présente dans les années 2000. Elle abritera bientôt un grand nombre d’espèces menacées d’extinction, parmi lesquelles le vautour moine (Aegypius monachus) et le percnoptère (Neophron percnopterus).

Sous le couvert des grands pins noirs s’élancent hêtres, charmes, chênes, et bouleaux… Dans cette ambiance forestière, on découvre l’espace de vie des loups (Canius lupus signatus), tandis qu’une meute de mâles ibériques s’apprête à prendre possession des lieux dans les prochaines semaines. L’enclos a été parfaitement étudié pour accorder un espace prédominant, légèrement surélevé, pour le chef de meute. Plus loin, le couple de lynx de Scandinavie (Lynx lynx) et les gloutons (Gulo gulo) peuvent être aperçus depuis des points de vue vitrés camouflés dans la végétation. On devine ainsi les animaux cachés entre les troncs d’arbres et nous pouvons les observer s’abreuvant au pied de la cascade, ou perchés sur les rochers.

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur http://parczoologiquedeparis.fr/

Related Posts: