Pourquoi poser à la vindicte publique cette question?

"Je suis consternée de voir que votre journal pose la question au grand public: "faut-il augmenter le salaire des enseignants"? Pourquoi poser à la vindicte publique cette question?
Je suis professeur des écoles et je touche 200 euros de plus que lorsque j'étais secrétaire; je n'avais pas les mêmes responsabilités: élèves à problèmes, familles à problème, préparation de la classe dont vous ignorez tout, temps de déplacements et coût des déplacements non pris en charge par l'éducation nationale…
Et vous demandez au grand public si notre augmentation de salaire est nécessaire? Vos méthodes concourent à instaurer un climat de non respect envers le corps enseignant. Je regrette que vos collègues sur le terrain et décisionnaires n'aient pas plus le cran de questionner les enseignants sur leurs conditions de travail réelles, avant de poser ce type de question non seulement idiote mais non productive.
A-t-on déjà demandé au grand public si les infirmières touchaient trop ou les personnes travaillant en usine? Pourquoi le fait-on pour les enseignants qui touchent moins que leurs collègues du secondaire?... Nous ne voulons pas être plaints constamment; mais nous souhaiterions que les gens connaissent aussi un peu plus la réalité de ce travail dans la société d'aujourd'hui".
Isabelle F.

Related Posts:

  • No Related Posts