Trio, troïka, ou triumvirat ? L'UMP choisit... le quatuor

Les Unes des rédactions d'aujourd'hui sont divisées sur l'actualité de l'UMP. Pour la nouvelle direction transitoire, Il y a ceux qui parlent de trio, ceux qui parlent de triumvirat, et ceux qui parlent de troïka. En vérité, ce n'est pas aussi cloisonné. Un même article peut très bien titrer triumvirat et parler plus loin de "trio", histoire d'éviter les répétitions. Mais les termes sont connotés différemment.

Trio

Triumvirat : alliance secrète

Les tenants du terme "triumvirat" sont dans le registre militaire.

Du latin trium (trois) et virum (homme), le terme désignait à l'origine une fonction de la magistrature romaine composée de trois hommes. Le premier triumvirat date de la fin de la République romaine (60 avt JC) était composé de Jules César, Pompée le Grand, et Crassus. Pompée était en vue car il avait battu le roi Mithridate VI Eupator en Orient. Jules César avait soumis le peuple ibère. Quant à Crassus, c'était un ami de Jules César et aussi l'homme le plus riche de la République. Leur triumvirat reposait sur une alliance secrète où chacun devait s'abstenir de réaliser des actions nuisibles aux autres, un pacte de non-agression dirait-on aujourd'hui.

Aujourd'hui, en désignant ainsi la direction provisoire de lUMP, on est plongé dans une atmosphère de huis clos et d'alliances secrètes loin de la transparence démocratique..

On est surtout dans la guerre. Pour évoquer le travail du bureau politique, les journalistes parlent de discussions viriles, d'échanges musclés entre chefs de bande. Ambiance macho, torses bombées, manches retroussées. "La discussion fut franche et virile" a déclaré Luc Chatel lui-même.

Ce moment clé pour ce parti engoncé dans l'affaire Bygmalion, au bord de la faillite, et dont on connait le peu d'aptitude à la démocratie fait penser aux circonstances exceptionnelles en politique nationale qui débouche souvent sur les pleins pouvoirs. L'UMP est menacée. On donne les pleins pouvoirs aux sages à la vieille garde du parti, aux généraux . Ambiance 1958 quand de Gaulle obtient les pleins pouvoirs et instaure un nouveau régime, la Vème République. Ici comme le dit un article des Echos ("Juppé-Fillon-Raffarin confirmés à la tête de l'UMP"), le "triumvirat (est) confirmé, complété et doté de tous pouvoirs".

Avec le terme triumvirat, le ressort du pouvoirs moins populaire (vote des militants) que lié à un rapport de force et aussi au charisme des bateleurs. Le pouvoir est sacré. A cet égard, beaucoup d'articles parlent des hiérarques du parti pour désigner ses chefs. Or ce terme désignait un chef de prêtre. On parle aussi de conclave pour désigner leur réunion. ("Les trois ex-Premiers ministres ont associé Luc Chatel à leur conclave." (Les Echos)). Or, un conclave désigne à l'origine une assemblée de cardinaux. Par ailleurs, "triumvirat" désigne aussi en France, lors des guerres de religion, l'alliance des trois grands chefs catholiques naguère rivaux : Anne de Montmorency, François de Guise et de Jacques d'Albon de Saint-André. Tout cela nous ramène à une origine charismatique du pouvoir, et en théologie, le kharisma est une faveur (une grâce, un don) accordée par l'Esprit-Saint à un individu ou à un groupe.

Triumvirat révèle les rapports de force entre clans de l'UMP et contredit l'unité affiché par ses dirigeants. Quand ils sortent de leur conciliabule et sont interrogés par les médias, ils se sont tous  refilé des éléments de langage. Ils parlent à l'unisson de décision "collégiale" et "d'accord à l'unanimité".

Pour résumer, le terme triumvirat évoque un combat agressif, une atmosphère tendue, une période de pouvoir trouble. Vers des primaires démocratiques ou vers un héros qui franchit le Rubicon ?

Troïka : ambiance transition

Troïka est une traduction en russe du terme triumvirat. A ne pas confondre avec stroïka(comme dans "perestroïka") qui signifie reconstruction. Une troïka littéralement est un grand traîneau tiré par un attelage de trois chevaux ; on parle d'un « attelage à la troïka » ou « attelage russe » (cf Wikipedia).  Au sens figuré, il désigne trois personnes qui s'unissent pour diriger.

Le terme est plus neutre. Ambiance transition. On est ensemble, on codirige. La guerre des trois n'aura pas lieu. Pas tout de suite.

Trio : harmonie affichée

Quant à ceux qui disent trio, ça sonne plus folklo. C'est le nom donné aux groupes de musique composé de trois personnes. On insiste ici moins sur le pouvoir que sur la formation à trois, en harmonie, soudé, à l'écoute et parlant d'un seule voix. Luc chatel a rejoint le trio pour assurer la partie sarkoziste, mais on a  bien une direction tricéphale.  On file la métaphore parfois en parlant des ténors du parti (moins guerrier que cador, terme d'origine arabe signifiant puissant, dominant).

Le terme trio  fait penser à un groupe Trio des années 1980-1990 : L'affaire Louis Trio qui ont notamment deux tubes à leur actif : Chic Planete et Mobilis in mobile. Le groupe de musique de l'UMP est composé de Juppé, Raffarin, Fillon et ne veulent pas être associés à l'affaire Bygmalion.

Un trio, trois personnes. Moins un, c'est un duo, plus un, c'est un quatuor. On peut estimer avec la nomination de Chatel secrétaire général du parti que cette direction provisoire est un quatuor. Le quotidien de Dijon et de la Côte d'Or Bien public semble le penser en titrant : "France - Politique UMP : le trio devient quatuor"

Related Posts:

  • No Related Posts