Match: Maître Francis Szpiner-Philippe Bilger: 0 - 0

Aujourd'hui, Maître Francis Szpiner vient de gagner un procès. Un de plus me direz-vous. sauf que cette fois, il s'agit du sien.

L'avocat de la famille Halimi dans le dossier dit du "gang des barbares" s'était attaqué violemment à l'avocat général Philippe Bilger qui soutenait l'accusation dans ce procès. Dans une interview au "Nouvel Observateur", M° Szpiner avait qualifié le magistrat de "traite génétique". Le conseil de la partie civile avait considéré que les réquisitions prises par Philippe Bilger étaient trop légères. Au lendemain du verdict, qui correspondait en partie les demandes du parquet général, la ministre de la justice de l'époque, Michèle Alliot-Marie avait demandé qu'un second procès se tienne. A Créteil, le verdict fût grossièrement semblable à celui de Paris.

Une procédure parallèle était donc enclenchée contre l'avocat pour ses propos jugés "outranciers" à l'égard du magistrat. La cour d'appel de Paris vient de rendre cet après-midi sa décision.  Elle a confirmé celle rendue en première instance par le conseil de discipline de l'ordre des avocats. Relaxe.

Non seulement, elle ne condamne pas l'avocat mais elle se permet d'épingler au passage Philippe Bilger. Les magistrats notent que M. Bilger tient un blog dans lequel il "livre ses pensées sur la justice et divers sujets de société et participe à des controverses" dans ses propres articles.

En un mot, les magistrats considèrent que ces prises de position publiques de leur collègue "enlève à son propos tout élément consécutif d'un manquement à l'honneur, à la délicatesse et à la modération".

Autrement dit: match nul, la balle au centre.

Publié par Dominique Verdeilhan / Catégories : Ma chronique

A lire aussi