Chine : le patron d'Interpol porté disparu

Meng Hongwei, le patron d'Interpol, est porté disparu depuis son voyage à Pékin (Chine), fin septembre. 

Meng Hongwei était à la tête d'Interpol, l'organisation de coopération policière, depuis deux ans. Cet ancien haut fonctionnaire du parti communiste chinois, âgé de 64 ans, n'a plus donné signe de vie depuis son départ pour la Chine. Sa femme assure qu'elle n'a plus eu de nouvelles depuis dix jours. Seule certitude : le 25 septembre dernier, il quitte le siège d'Interpol à Lyon (Rhône) et prend l'avion : direction la Chine. D'après le quotidien de Hong Kong, le South China Morning Post, il aurait été emmené par les autorités chinoises dès sa descente d'avion pour être interrogé.

Un cas non isolé en Chine

Ce n'est pas la première fois qu'un haut dignitaire chinois ou une personnalité disparaît du jour au lendemain. Être placé en détention secrète sans la présence d'avocats est légale. C'est le cas notamment de l'actrice Fan Bingbing, accusée d'évasion fiscale, qui a disparu pendant trois mois et vient seulement de refaire surface. "On ne sait pas vraiment où sont ces endroits et même les gens qui en sortent ne parviennent pas à dire où ils étaient enfermés. À l'intérieur, ils sont placés dans une pièce dans laquelle on les surveille 24/24h et où tout ce qu'ils font est enregistré", déclare Liang Xiaojun, un avocat des droits de l'homme. Pour l'heure, ni les autorités de Pékin ni la presse n'ont commenté la disparition de Meng Hongwei.

 

A lire aussi