Birmanie: la fin des éléphants de labeur?

Birmanie - Myanmar - les derniers éléphants de labeur

Au Myanmar, entre Rangoun et la nouvelle capitale Naypidaw, il y a encore une forêt primaire ou l'on utilise des éléphants de labeur, c'est à dire des éléphants qui tractent dans la forêt des troncs souvent de plus d'une tonne, là où des camions ne peuvent passer, là où il n'y a de route. Mais voilà qu'au fil des dernières décennies, le bois s'est raréfié, surtout les espèces les plus précieuses (comme certains tecks de très grande qualité - durs, imputrescibles,...),  les zones de coupe se sont restreintes, et les usages ont changé. Plongée dans les terres éloignées des les derniers éléphants de labeur et de leurs cornacs, qui travaillent encore dans les forêts du Myanmar... mais pour combien de temps encore?

Birmanie - Myanmar - les derniers éléphants de labeur

Birmanie - Myanmar - les derniers éléphants de labeur

ramassages de troncs de teck qui peuvent peser plus d'une tonne

ramassages de troncs de teck qui peuvent peser plus d'une tonne

ramassages de troncs de teck qui peuvent peser plus d'une tonne

ramassages de troncs de teck qui peuvent peser plus d'une tonne

les derniers éléphants de labeur avec leur cornac

les derniers éléphants de labeur avec leur cornac

famille des derniers cornacs

famille des derniers cornacs

acheminement de bois de teck

acheminement de bois de teck

La forêt et ses derniers tecks "dahat", les plus précieux des tecks... et devenus les plus rares

La forêt et ses derniers tecks "dahat", les plus précieux des tecks... et devenus les plus rares

A lire aussi