Tongxiang, ville écologique


Tongxiang, ville ecologique - Ma-Tvideo France2

Tongxiang, ville écologique - Ma-Tvideo France2

La Chine devrait devenir dès la fin de cette année le plus gros émetteur de Co2 au monde, devant les Etats-Unis.

Les autorités de Pékin multiplient depuis des mois les déclarations de bonnes intentions mais, pour l’instant, elles n’ont pas réussi à inverser la tendance.
Au second semestre, la croissance économique affiche +11,9 %, la consommation d’énergie, elle, a progressé de 16%.

L’objectif officiel, c’est de réduire de 4% par an la consommation d’énergie nécessaire pour un point de PIB en plus. Les officiels ont déjà dit qu’il serait très difficile, voire impossible, de tenir cet objectif cette année.

Dernière initiative en date : une campagne de promotion des économies d’énergie dans tout le pays.
Certaines provinces, dans ce domaine, sont plus en avance que d’autres : celles qui ont déjà atteint un certain niveau de richesse et réduisent leur industrie lourde et très polluante pour se spécialiser dans la technologie ou le tertiaire.

Exemple : la ville de Tongxiang, dans le Zhejiang, à 150 kms au nord de Shanghai.
En 2000, la ville s’est lancée dans le développement durable et les économies d’énergie. Les résultats sont encourageants, et Tongxiang est montré en exemple. Les dirigeants, eux, ont la cote auprès du Parti Communiste, qui note désormais tous les cadres locaux et régionaux en fonction de leur engagement pro-environnement.

Reportage de Pascal Golomer, Sylvain Giaume et Adeline Cassier

Diffusion : JT 20h du 22/11/2007

Mots-clés : Chine Tongxiang Zhejiang environnement pollution énergie recyclage

Publié par Pascal Golomer / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article