Rappelez-moi votre nom ?

Dans certains pays les noms propres sont parfois difficiles à prononcer pour les étrangers de passage. C'est le cas notamment à Madagascar. C'est le cas aussi en Géorgie. Surtout quand le nom, transcrit en alphabet latin, s'écrit avec pas moins de ... six consonnes à la suite. Comme celui de ce monsieur, membre de la délégation du ministre russe du développement économique, présent à la table des négociations à Moscou ce lundi face à la délégation française conduite par Emmanuel Macron. Le prénom de M. Tsinamdzgvrishvili ? Rien de plus simple: Artiom. Comme ça se prononce.

A lire aussi

  • Aucun article