Tensions diplomatiques: Le Mistral dans la tourmente...

A la suite des récents événements en Crimée, la possibilité d'annuler la livraison des porte-hélicoptère Mistral à la Russie a été évoquée par les autorités françaises. Rien n'a été acté cependant car l'impact économique pourrait être important. Entre désir de soutenir une position diplomatique ferme et réalisme économique le gouvernement français s'interroge. En attendant les bateaux continuent à être testés en rade de Saint-Nazaire. Reportage Alban Mikoczy - Ambroise Bouleix, diffusé le 20 mars sur France2

 

L'INFO DU BLOG: la commande totale rapporterait à la direction des constructions navales français plus d'un milliard d'euros. On comprend ainsi toute la difficulté de prendre une décision aussi lourde de conséquences. Le premier Mistral est censé être remis à la marine russe fin 2014

A lire aussi