L'échange

Aux Echecs on appelle ce coup : le roque. Quand le roi échange sa place avec une autre pièce de moindre valeur. La presse libre russe qualifie ainsi le coup de théâtre du 24 septembre 2011. Devant le congrès du parti "Russie Unie", Dimitri Medvedev a fait allegeance et a proposé la candidature de Vladimir Poutine pour l'élection présidentielle du mois de Mars 2012. Nul ne doute plus du résultat de ces élections. Commentaire Alban Mikoczy diffusé dans le journal de 20 h du 24 septembre.

 

L'info du blog : les inconditionnels du régime en place salueront la stabilité de la vie politique russe ; les opposants remarqueront que Dimitri Medvedev a joué un rôle et qu'il n'était pas président de plein exercice. L'ensemble est tout sauf surprenant. Seul événement la démission fracassante du ministre de l'économie qui refuse d'ors et déjà de participer à un gouvernement animé par D. Medvedev. L'avenir nous dira si le coup de colère de ce proche de Poutine est un suicide poltique ou un investissement sur l'avenir.

A lire aussi