Mars 500

Depuis le 3 juin dernier, six volontaires de différents pays sont enfermés à l'institut médico-biologique de Moscou... Ils vivent les conditions d'isolement d'une mission vers la planète Mars. Le 14 février, deux d'entre eux ont pu marcher sur une reconstitution de la planête, faite avec du vrai sable et de vraix cailloux martien. L'expérience a été suivie avec intérêt par toutes les agences spatiales internationales.
Reportage Alban MIKOCZY - Volodia POLANSKY,  journal de 20h du 14 février 2011

L'INFO DU BLOG: Le hangar dans lequel ils sont enfermés reproduit fidèlement les conditions d'une vraie mission ; les messages du centre de contrôle mettent jusqu'à 40 minutes à être reçus par les "astronautes". Ceux-ci doivent gérer des pannes aléatoires de lumière, de ventilation, ou sont réveillés en pleine nuit par une alarme inconnue. Tous les scénarios les plus complexes sont proposés, histoire de tester les réactions et d'adapter ainsi l'environnement pour ceux qui iront vraiment sur Mars à partir de 2030, plus surement vers 2050

A lire aussi