Photo : Le monstre du Loch Ness fuit le référendum et se réfugie... en Angleterre !

Ce cliché, révélé la semaine dernière et prétendument authentique comme toujours, relance le mystère le plus célèbre de Grande-Bretagne... Mais si c'est bien elle qui trouble les eaux paisibles de ce lac du nord de l'Angleterre, la pauvre Nessie est bien loin de son spot habituel! Le légendaire monstre du Loch Ness (qui serait une fille!) aurait t-il déserté l’Écosse? Au Royaume (encore?) Uni, les commentaires vont bon train pour expliquer ce changement d'adresse, et tous ont rapport avec le référendum !

C'est un cliché de la photographe Ellie Williams qui fait débat aujourd'hui outre-Manche: on y aperçoit une silhouette au long cou naviguant sur les eaux du lac de Windermere.

"J'ai installé ma caméra au bord du lac pour prendre de jolies photos, explique la londonienne de 24 ans, et quand j'ai examiné les images, j'ai remarqué la présence d'un animal qui ressemblait à un cygne. Je suis ouverte aux suggestions quant à savoir ce qu'est cette créature. Je suis juste contente d'avoir été présente au bon endroit au bon moment."

Si la photographe joue les fausses modestes et assure que la photo est authentique, ici tout le monde est persuadé qu'il s'agit bien de Nessie, le monstre écossais. Seul détail intriguant: le lac de Windermere est situé à quelques 240 kilomètres du Loch Ness. Comment s'est-il retrouvé si loin de chez lui? Nul ne le sait, mais tous s'amusent du hasard du calendrier: Nessie aurait fui les Highlands par peur d'un vote positif ce jeudi lors du référendum pour l'indépendance de l’Écosse.

Loch Ness monster found in England

Les partisans du "Non, merci" y voient là un signe, celui d'une victoire future. Le mystère de l’allégeance de ce monstre au long cou reste toutefois entier: personne ne sait s'il compte retourner en Écosse une fois les tensions apaisées, où s'il a définitivement tiré un trait sur sa vie dans le nord, et vogue désormais cap sud, direction Londres et la Tamise !

Elise Dherbomez avec Loïc de la Mornais

A lire aussi