Naufrages en Méditerranée : L’Union européenne face à ses responsabilités

La série noire des naufrages en Méditerranée place l’Europe face à ses responsabilités. L’opération Triton vient en aide aux pays qui doivent faire face à un afflux incessant de migrants. Mais les moyens de l’agence européenne Frontex, qui chapeaute cette opération, sont dérisoires, et les Etats situés en première ligne (Malte, Italie et Grèce) sont souvent livrés à eux-mêmes.

L’Union européenne travaille sur sa politique migratoire

Lors de la réunion d’urgence des ministres européens qui s’est tenue à Luxembourg, Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen à la migration, a présenté un plan d’action en dix points qui a reçu le soutien des ministres européens. Les représentants des 28 Etats membres de l’UE doivent désormais trouver une stratégie européenne dotée de moyens efficaces.

Politique migratoire : un vaste chantier

Pressée par l’urgence de la crise migratoire en Méditerranée, l’Union européenne a commencé à approfondir sa politique de migration : renforcement des contrôles, augmentation des moyens de sauvetage des migrants, lutte contre les trafiquants d’êtres humains, l’ampleur de la tâche est énorme. Alors que l’ONU accuse l’UE de faire de la Méditerranée « un vaste cimetière », les 28 se mettent en ordre de marche. Les chefs d'Etats et de gouvernements se réunissent jeudi pour un sommet européen exceptionnel.

 

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés