Premiers secours : la Belgique s’engage

Les premiers secours arrivent dans les écoles belges. Fin 2017, dix écoles pilotes ont introduit des modules de premiers secours dans les cours d’éducation physique. 75 nouveaux établissements ont été sélectionnés cette année. Les cours, obligatoires pour les élèves,  sont dispensés par les professeurs d’EPS, eux-mêmes formés par la Ligue Francophone Belge de Sauvetage. A terme, ce sera aux universités d’assurer ces formations.

Le projet « L’Ecole Sauve des Vies » part d’un constat : la population, non formée au secourisme, n’ose pas intervenir en cas d’arrêt cardiaque. En Belgique et en France, seuls 30% des gens réagissent, contre 80% dans les pays scandinaves. Avec une formation, le taux de survie à un arrêt cardiaque passe du simple au double.

C’est pour avoir la certitude de toucher l’ensemble de la population, que 10 heures d’éducation aux premiers secours ont été intégrées tout au long de la scolarité obligatoire des élèves. D’ici 2025, l’ensemble des établissements de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront équipés. En Flandres, ces cours existent déjà, mais peinent à être appliqués.

Ça ne s’arrête pas à l’école. Dans la région de la Bruxelles-Capitale, depuis le 1e novembre, le nouveau permis de conduire impose aux candidats d’être titulaire d’un certificat aux premiers secours.

 

 

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Belgique

A lire aussi

  • Aucun article