Élections communales belges : quand les candidats s'autofinancent

Dernière ligne droite pour les candidats aux élections communales. Dimanche 14 octobre, les Belges participeront à l’équivalent des élections municipales françaises. Si nombre d'électeurs voteront pour des listes, comme en France, ils peuvent également choisir de ne donner leur voix qu’à un ou plusieurs candidats d'une liste. C'est "le vote de préférence", qui donne lieu à des calculs particulièrement complexes à l'issue du scrutin, pour la répartition des sièges. Cela implique aussi une personnalisation de la campagne, puisque chaque candidat milite pour lui-même, au delà de sa liste, et le plus souvent, en s’autofinançant. Seuls les partis écologiste et communiste ont établi un pot commun et financent le matériel de propagande.

Marchés, porte-à-porte, mais aussi vidéos, parfois loufoques, tous les moyens sont bons pour se faire connaître et se démarquer.

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Belgique

A lire aussi

  • Aucun article