Exploration de la planète Mars : mission impossible pour l'Europe ?

ESA

L’exploration de Mars est-elle encore une priorité pour l’Europe ? L’agence Spatiale européenne (ESA) demande une rallonge financière de 300 à 400 millions d’euros pour boucler la mission Mars. Mais il n'est pas certain que tous les gouvernements soient encore prêts à payer en ces temps de difficultés économiques. La mission européano-russe ExoMars 2020 prévoit l'envoi d'un robot mobile sur la planète rouge, dont l'objectif sera de forer le sol martien pour tenter de trouver des traces de vie passée. Elle a été précédée par la mission ExoMars 2016, qui s'est concrétisée le 19 octobre par la mise en orbite réussie d'une sonde. En revanche, l'atterrisseur test Schiaparelli s'est écrasé le même jour sur le sol martien. Depuis, l'ESA mène l'enquête pour comprendre la cause de l'échec. Pour l'ESA, le coût des deux missions est actuellement de 1,5 milliard d'euros. Le programme va être passé en revue de façon détaillée. L'Europe va-t-elle se donner les moyens de poursuivre la mission ExoMars 2020 en acceptant de débourser plus? L'Agence spatiale européenne (ESA) l'espère, mais n'exclut pas que le programme puisse être annulé. Une réunion spéciale avec les délégations des 22 pays membres de l'ESA doit décidé si le projet doit être abandonné ou non.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article