Anvers adopte les poubelles musicales

DR. ville d'Anvers - Frederik Beyens

Les grandes villes belges multiplient les initiatives pour lutter contre les incivilités en matière de propreté en ville. Certaines sont originales. Et quand la médiation ou l’incitation ne suffit pas, les sanctions pleuvent, et battent des records.

Une fois par an, pour la journée de la propreté à Bruxelles, les habitants sont invité à nettoyer devant chez eux, leur trottoir et il y a différentes animations sur le thème de la propreté. Au mois de mars, la commune bruxelloise d'Etterbeek a lancé une opération étonnante : les agents de propreté peignent en jaune fluo les déjections canines pour stigmatiser les propriétaires de chien peu regardant. Il y a aussi des sanctions financières. Rien qu'à Bruxelles, 4030 amendes ont été dressées pour tri sélectif non respecté, pour déjection canine ou pour un verre déposé sur un banc. Mais à Anvers, la ville a décidé de se munir de poubelles originales. Sur son territoire une vingtaine de poubelles ressemblant à de vieux jukebox se mettent à chanter lorsqu’on y jette des détritus.

 

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par Julien Gasparutto / Catégories : Belgique

A lire aussi

  • Aucun article