Migrants : les enjeux du sommet de Malte

Face à l'afflux de migrants dans l'Union européenne et à la division affichée parmi ses États membres sur la politique à adopter sur ce sujet, l'Europe a choisi de demander le soutien des pays africains, à travers un sommet extraordinaire organisé à Malte, le mercredi 11 novembre.

Les Européens vont s'efforcer d'éviter d'apparaître comme une "forteresse" aux yeux d'Africains avec lesquels ils vont signer un plan d'action censé endiguer l'afflux de migrants, qui met à mal leur cohésion. Ce sommet devrait surtout se focaliser sur les discussions en cours avec la Turquie, à qui l'UE demande d'endiguer le flux de réfugiés syriens, mais aussi sur la migration légale et les visas avec les pays africains. La Commission européenne, qui travaille sur son "agenda sur la migration", met sur la table 1,8 milliard d'euros pour le développement en Afrique, un montant que certains États membres envisagent de doubler.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article