Réfugiés en Europe : un accord à minima ?

Ce mardi 22 septembre, les ministres de l’Intérieur européens ont trouvé un accord à Bruxelles pour la répartition de 120 000 réfugiés. Une large majorité l'a emporté, seulement quatre États sur 28 ont dit non : la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie. Pour François Hollande, en visite à Londres, l'Europe a pris ses responsabilités. "La règle c'est la majorité qualifiée. Même ceux qui ont voté contre devront appliquer l'accord qui est intervenu", a-t-il dit. Le Premier ministre slovaque, lui, a déjà fait savoir qu'il n'appliquera pas cet accord car il refuse le "diktat" de l'UE. Et il sera difficile pour l'Europe de lui imposer.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article