Les banques dans la tempête

Les places financières européennes repartent à la baisse ce matin. En Europe, ce qui inquiète les investisseurs, ce sont les banques (et particulièrement les banques françaises, très internationales et donc très exposées)
Plusieurs indicateurs montrent que, comme en 2008 après la faillite de Lehman Brothers, les établissements financiers ne se prêtent plus (ou moins) d'argent entre eux. C'est ce qu'on appelle "l'assèchement du crédit". Avec comme conséquence directe, l'économie réelle qui est étouffée.
Pourquoi cette panique ?
Essentiellement parce que les nouvelles venant de Grèce sont très mauvaises : "la dette grecque est hors de contrôle" a affirmé la semaine dernière un groupe de parlementaires grecs, le ministre grec des finances reconnaît également que les déficits sont pires que prévus...
Situation d'autant plus inquiétante, que le deuxième plan d'aide à Athènes n'a encore été adopté par aucun parlement national en Europe. Les députés français seront les premiers à partir de demain mardi.

A lire aussi

Publié par Alban Mikoczy / Catégories : Belgique

A lire aussi