"L'affaire Dutroux" de l'Eglise catholique belge

Depuis 72 heures, les révélations accablantes en matière d'actes pédophiles au sein de l'Eglise catholique se multiplient :

Les belges viennent ainsi d'apprendre que :

- Prés de 500 plaintes pour actes de pédophilie ont été déposées en quelques mois auprès d'une commission dépendant de l'Eglise

- Plus de 90 prêtres ou religieux auteurs d'abus sexuels n'ont été ni punis ni démis.

- 13 personnes, victimes de prêtres se sont suicidées

- le fléau de la pédophilie n'épargne aucune région ni aucune congrégation et de nombreuses écoles catholiques du Royaume sont concernées.

- la hiérarchie catholique a non seulement "étouffé" pendant des décennies des centaines d'actes pédophiles, mais une partie a même "pratiqué " : c'est ce qui a provoqué la démission de l'évêque de Bruges. Il a reconnu avoir abusé sexuellement d'un jeune homme pendant des années. Il n'a pourtant pas été sanctionné par Rome.

- La gravité de ces faits fait dire à Peter Andriaenssens, pédopsychiatre qui a présidé la commission, qu'il s'agit de "l'affaire Dutroux" de l'Eglise catholique

A lire aussi

A lire aussi