L'Europe qui ne marche pas.

Le député européen Alain LAMASSOURE qui depuis 20 ans travaille à la confection des lois européennes reconnaît aujourd'hui qu'elles fonctionnent parfaitement pour les entreprises mais pas pour les citoyens.

Dix millions d'européens vivent aujourd'hui dans un autre Etat de l'UE que le leur. Dix millions de personnes qui pourraient témoigner d'une réalité bien dérangeante pour Bruxelles : l'Europe des citoyens ne fonctionne pas.

Et les exemples sont nombreux : il est quasiment impossible pour un artisan allemand de s'installer à St Flour (ou ailleurs en France !), impossible pour un médecin bulgare ou polonais de voir son diplôme reconnu à Paris, impossible pour un étudiant Erasmus de valider à Rome son diplôme obtenu à Londres etc...

Pourquoi ? Parce qu'une fois les directives adoptées, ce sont les administrations nationales qui sont chargées de les appliquer, et rares sont celles qui le font avec zèle : elles ne veulent pas perdre leurs prérogatives et préfèrent donner priorité aux citoyens de leur Etat (les seuls qui votent aux élections nationales !).

Autant de dysfonctionnements que le député européen et ancien ministre des affaires européennes Alain LAMASSOURE (qu'on ne peut pas taxer d'euroscepticisme) dénonce dans un rapport qu'il remettra sous peu à Nicolas SARKOZY. L'Europe des citoyens pourrait alors passer au rang de priorité de la présidence française de l'UE.

A lire aussi

A lire aussi