Le "tsunami humanitaire"

Un "tsunami humanitaire". L'expression est de Louis Michel, commissaire européen au développement. Elle sonne malheureusement parfaitement juste. En Asie, en Afrique, la pénurie alimentaire provoque des "émeutes de la faim". On les croyait pourtant disparues depuis le Moyen-âge. En Egypte, ces émeutes sont quotidiennes. L'Europe, est - elle aussi - touchée par la hausse des prix des produits alimentaires.
Mais si la classe moyenne en souffre, les conséquences sont chez nous évidemment beaucoup moins graves, pour l'instant. Les dirigeants des pays européens devraient - pour une fois - parler d'une seule voix et surtout agir !
Avec 0,38 % du PIB des pays de l'UE pour l'aide au développement (une aide en...baisse !), l'Europe fait comme si rien ne se passait. Comme si la famine n'était pas à ses portes, comme si la pression migratoire n'allait pas fortement s'accentuer, comme si elle ne voyait pas que les "émeutes de la faim" allaient avoir des conséquences indirectes mais puissantes sur le vieux continent.

A lire aussi

A lire aussi