Vigilance ROUGE et services de l'Etat mobilisés

(Photo de Laurence THEATIN : le Préfet de la région Guadeloupe, annonce le déclenchement de la vigilance ROUGE)

 

Le préfet place la Guadeloupe en vigilance cyclonique ROUGE

Après avoir réuni les services de l'Etat et réalisé un dernier point de situation, avec Météo France, le préfet de région place la Guadeloupe en alerte rouge, ce mercredi 12 septembre, à 20h00.

A l'approche de l'arc Antillais, ISAAC est une tempête tropicale forte. Le phénomène devrait passer entre la Guadeloupe et la Martinique (également en Rouge ce soir), même si des incertitudes demeurent encore, sur sa trajectoire finale.

En Guadeloupe, les vents seront très forts, avec des rafales de 110 à 130 km/h et des pluies abondantes.

 

Les risques

  • Une forte houle avec des creux de 3,50 mètres et des vagues de 6 mètres. Le littoral de l'archipel subira des déferlements puissants. Il est donc fortement déconseillé d'approcher du rivage durant cet événement (plage et littoral)
  • Des inondations : les précipitations seront très intenses. Elles pourraient atteindre 150 à plus de 200 millimètres, avec de très fortes intensités, par moment (de l'ordre de 100 millimètres en 3 heures). Ces précipitations pourraient entraîner des inondations par débordement des cours d'eau et des ruissellements sur l'ensemble de la Guadeloupe. Si votre habitation est soumise au risque inondation, rejoignez un abri sûr. ne vous engagez pas sur une zone inondée, ne franchissez pas de gué submergé. Si vous n'avez pas évacué et que l'eau monte dans votre habitation, réfugiez-vous à l'étage.
  • Des mouvements de terrain : houle de tempête et précipitations aggravent le risque de mouvements de terrain auquel sont soumises les habitations situées sur des falaises en bord de mer. Ces secteurs - bien connus des maires - doivent absolument être évacués et leurs habitants mis en sécurité avant l'arrivée de la houle.

 

Les services de l’État, les opérateurs et les collectivités mobilisés

Pour se préparer au passage du cyclone ISAAC, le préfet de la Guadeloupe a activé le centre opérationnel départemental (la cellule de crise de la préfecture), dès ce mercredi matin, 8h00.
Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) a renforcé les effectifs présents dans les îles de Marie-galante, la Désirade et Les Saintes. Le commandant de la gendarmerie (COMGEND) a prépositionné des militaires à Marie-Galante et aux Saintes. Des équipes de reconnaissance des Forces Armées aux Antilles sont également prévues

Devant l’incertitude de la trajectoire, le SDIS et le COMGEND ont préparé des équipes prêtes à être projetées dans la zone Antilles.

Les opérateurs de télécommunication, d’électricité et d’eau ont activé leurs plans de crise cyclonique internes et leurs cellules de crise.

Dans les communes, les abris sûrs sont préparés et prêts à être ouverts. Les maires se tiennent prêts à activer leurs postes de commandements communaux. Les communes ont reçu les informations relatives aux risques spécifiques auxquels sont soumis leurs territoires.

Le préfet demande à la population de se tenir informé des conditions météo et du suivi d’ISAAC, à partir des sites internet de Météo France (http://www.meteofrance.gp/) et de la préfecture (www.guadeloupe.pref.gouv.fr), ainsi que sur les pages Facebook et Twitter.

Le préfet recommande la plus grande vigilance à tous et demande à chacun de finaliser ses préparatifs, notamment de constituer une réserve suffisante en eau pour être autonome sur plusieurs jours.

 

 

 

 

Publié par nfadel / Catégories : Ouragans

Related Posts:

  • No Related Posts