Islamisme radical : ces écoles qui inquiètent la République


Les écoles que vous allez découvrir n’ont rien à voir avec l’école publique. Elles sont hors contrat, parfois illégales, et même clandestines. On y enseigne à des enfants un islam souvent radical.

Pendant plusieurs semaines, nous avons enquêté sur ces établissements qui échappent au contrôle de l’Etat. A Toulouse, dans le quartier du Mirail, cette école hors contrat a ouvert il y a 3 ans. Elle accueille une cinquantaine d’enfants en classe de primaire.

Alors que nous sommes devant l’école, un parent d’élève nous interpelle. Il a inscrit son enfant ici. Il rejette l’école publique. Pour lui, "dans les écoles publiques, le niveau est désastreux, il y a des professeurs qui ne sont pas compétents, c’est la jungle, on laisse les élèves parler mal devant les professeurs sans qu’aucun professeur ne réagisse, c’est désastreux."

Est-ce la seule raison qui incite ce parent d’élève à scolariser son enfant ici ? Nous avons sollicité Abdelfattah Rahhaoui, le directeur de l’école. Il a accepté de nous la faire visiter.

Pendant la visite, voilà ce qu'il déclare : "nous ce qu’on recherche, c’est que ces musulmans stigmatisés et mis sur la marge qu’ils puissent être meilleurs et très bons intellectuels".

Une mixité feinte

Un enseignement classique, le directeur nous le répétera plusieurs fois. Au détour d’un couloir, nous découvrons un autre aspect de cette école. Une assistante, entièrement voilée.

Dans cette classe de CM1, à 9 ans, les fillettes elles aussi sont voilées. La religion prend beaucoup de place et les réponses semblent apprises par cœur. Nous interrogeons un élève : "Pourquoi vous êtes dans cette école ? parce c’est une école musulmane, et nous on est des musulmans et  pour apprendre le Coran, le français, les maths et tout et tout et l’arabe aussi..."

Sur l’emploi du temps affiché en classe, huit heures et demi d’arabe, de Coran et d’éducation islamique par semaine, le matin et l’après-midi. Pour l’inspection académique de Toulouse qui a contrôlé l’école en avril dernier, cette répartition pose problème. Dans son rapport, elle écrit : "Pas d’enseignement des sciences, de l’histoire et de la géographie", "Enseignement moral et civique réduit à l’éducation islamique", "L’étude quotidienne du Coran oblitère le temps de façon importante et réduit les séances consacrées aux connaissances et compétences minimales à faire acquérir."

Abdelfattah Rahhaoui conteste ces conclusions. Un autre point aurait attiré l’attention de l’administration : la mixité. Pendant notre visite, nous avons vu des garçons et des filles jouer ensemble. Pourtant, nous avons recueilli le témoignage d’une ancienne enseignante. Pour la protéger nous avons reconstitué cet entretien. A l’entendre, le directeur de l’école ferait tout pour limiter la mixité. Voici ce qu’elle nous raconte : "La récréation tout le monde sort mais toujours un coin pour les filles, un coin pour les garçons. Même quand ils mangent, les garçons dans un coin, les filles dans l’autre. Non pour la mixité, il est dur dur…"

L’inspection académique a décidé d’engager des poursuites. Abdelfattah Rahhaoui est aussi connu des services de police pour sa radicalité. Le 15 décembre, le tribunal a ordonné la fermeture immédiate de l’école après 3 ans d’activité. Abdelfattah Rahaoui a été condamné à de la prison avec sursis pour enseignement non conforme, ouverture illégale d’un établissement scolaire et violences sur mineur. Il a décidé de faire appel. Mais la semaine dernière, l’école accueillait toujours des enfants.

A Toulouse, l’éducation nationale connaissait l’existence de l’établissement. Mais d’autre écoles se rendent indétectables. Elles sont clandestines.

Des écoles indétectables par les autorités

A Saint-Denis, au nord de Paris, au pied de cet immeuble, rien n’indique la présence d’une école. Et pourtant, chaque matin, des parents y déposent leurs enfants. Une trentaine de garçons et de filles de 2 à 10 ans. Les fenêtres sont obstruées. Le portail est cadenassé. Pas de récréation, les enfants restent à l’intérieur toute la journée.

Nous nous faisons passer pour des parents qui cherchent à inscrire leur enfant. Nous abordons une enseignante. Elle nous explique la répartition des cours: "Le matin c’est les ateliers. Et l’après midi c’est tout ce qui est langue, arabe coran anglais."

Le directeur s’occupe du primaire. Il est débordé. "Franchement je n’ai pas le temps j’ai ma classe. J’ai ma classe, il faut que je m’en charge, je peux pas les laisser tout seuls."

Quant aux parents, leurs motivations sont religieuses. Un parent nous dit : tu vois, ta fille elle rentre, elle récite une petite sourate, des invocations, elle parle un peu arabe, c’est d'la bombe. C’est bien le père noël ? non c’est pas bien".

Cette école n’est déclarée auprès d’aucune administration. Elles est clandestine. Comment des enfants peuvent-ils se retrouver dans ces établissements hors-la-loi ? Le mode d’emploi se trouve sur internet. Sur certains forums, des centaines de mères musulmanes tiennent des propos radicaux contre l’école publique. On peut y lire. "Il est interdit au musulman d’étudier dans ces écoles. Ces écoles sont devenues une corruption pour les jeunes et une nuisance pour l’enseignement."

Pour retirer leurs enfants de l’école publique, ces mères utilisent un moyen légal : prétendre faire l’école à la maison. Un simple courrier envoyé à la mairie suffit.

Dans le Val d’Oise, ces déscolarisations auraient augmenté de 40 % en un an. A Sarcelles, 90 enfants sont sortis de l’école chaque année. Certains d’entre eux se retrouvent dans ces écoles hors-la-loi. Le maire, François Pupponi, a signalé aux autorités une école clandestine sur sa commune. Sans effet jusqu’à présent. Il s’inquiète des risques pour la société.

A Saint-Denis par exemple. L’école est inconnue des services de l’état. Officiellement, elle est gérée par une association dont l’activité déclarée à la préfecture est assez vague: "l’éducation, la formation et l’enseignement des enfants, des jeunes et des adultes”

Quand on pose la question au directeur, il répond : “On n’est pas une école. Arrêtez s’il vous plaît. On fait du soutien scolaire. Arrêtez, commencez pas à nous embêter. C’est pas bien ce que vous faites monsieur. On a rien fait de mal !”

Pourtant accueillir des enfants toute la journée, ce n’est plus du soutien scolaire.

Nous avons sollicité la préfecture, l’éducation nationale. Personne n’a souhaité nous accorder d’interview. Nous avons pu joindre la mairie. Au téléphone, elle déclare : “On a diligenté beaucoup d’interrogations en interne. Personne, absolument personne, n’avait connaissance de cette école. Tout le monde a tout à fait pris conscience de la gravité de la chose.”

Depuis nos appels, les policiers sont intervenus. Voici ce qu’ils ont constaté dans l’école : "la présence de rats, l’absence de chauffage et de prises de courant aux normes, la dispense d’un enseignement manifestement religieux”.

Fin décembre, les policiers ont fait évacuer les lieux. Selon l’éducation nationale, les descolarisations ont augmenté de 36 % en 3 ans. Impossible de savoir combien le sont pour raison religieuse.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • mickael-81

    Je connaissais une école qui correspond a 100% à cet article.
    Au pied de barres d'HLM, les propos tenus par les enfants sortant de cette école primaire étaient très inquiétant : "Il n'y a de vrai que le Coran" ; "Les infidèles sont nos ennemis" ; etc... Inutile que je vous en dise d'avantage.
    L'école était géré par une association dite "Musulmane", et tenu par des enseignants bénévoles, qui "soit disant" ne fesaient que du soutien scolaire.
    Là aussi pas de récréation, toutes les jeunes filles et femmes de cet établissement étaient voilées.
    Elle se situait a moins de 300 mètres d'une gendarmerie.
    Aujourd'hui, les locaux sont murés et l'établissement aurait été fermé sur demande administrative.

    • Max du Japon

      oui mais l'enseignement a deja ete prodigue, donc c'est deja trop tard.

  • AGOSTA

    quoi d'étonnant ! résultat de plus de 40 ans de vivre ensemble et de laxisme la France est foutue ! on récolte ce qu'on a semé ! maintenant le vers est dans le fruit

    • ali ben ahmed

      La france est foutue + Et puis il ont raison ; l'école française y'a plus rien l'éleve français est perdu;;à ne pas comparer avec l'école en Allemagne ou en Grande Bretagne ou au Japon ++++++La france c'est fini c'est la decadence d'un peuple d'une civilisation++Mais ouvrez les yeux la france est perdue dans tous les domaines (polititique internationale/ economie/sciences et recherches/ langue et arts...) actuellementt cette france n'est écoutée qu'en Afrique noire et seulement dans les anciennes colonies/////////////////////////////////////Maintenant c'est le temps de La Chine de L'ALLEMAGNE du JAPON du BRESIL de L'INDE de LA TURQUIE de L'IRAN et d'autres paysAsiatiques .Mais regardez les hommes politiques français ce sont des debiles des ignorants (hollande sarcozy filon ...des idiots !!!! comparez avec MIRKEL comparez avec OBAMA T.MAY D.CAMERON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Martin

    L'Etat attend quoi pour faire fermer ce genre d'école ? La France n'est-elle pas une République laïque ?

    • mth

      Oui elle est laïque... mais pas pour tout le monde;

  • david

    Les futures bombes en formation....
    alarmant...
    Avant de s'offusquer contre Trump, balayons devant nos portes, nous les européens car à force de gentillesse et de largesse,
    les enfants de la République (nos enfants) se font embrigader et vont se faire péter la gueule pour des utopies...
    C'est la même chose que les jeunesses hitlériennes, strictement pareils, c'est juste l'habillage qui est différent.

    • Grenoblois

      et donc Trump aurait raison de refuser les musulmans ? peut être est ce un moyen très vindicatif d'inciter les musulmans à un travail d'introspection, de réflexion sur leur religion.

      • P.732

        Un musulman réfléchissant sur sa religion? Voire la remettre en question? Il faudrait qu'il admettre au final qu'elle est inhumaine, incompatible avec le monde d'aujourd'hui, qu'elle ignore les sciences, la liberté individuelle, qu'elle est en opposition permanente avec le monde civilisé, qu'elle est avant tout une philosophie et surtout une politique qui se retranche derrière le terme de "religion" pour jouir de la protection de la loi en hurlant au racisme, à l'islamophobie à la moindre critique. Remettre ca en question équivaudrait à un arrêt de mort!

    • https://vehiclepad.com/ ford raptor

      comme les écoles catho également!

      • david

        ah bon? je n'ai pas encore vu un catholique ou un juif se faire péter la gueule au nom de leur religion...
        Il y a de plus en plus de jeunes femmes mettre le voile en public au nom de cette religion ...
        quelle régression pour la femme....

        • didji

          Ils pètent la gueule avec l'armement conventionnel que fournit les US comme les bombes à fragmentation à l'uranium appauvri !!! Chacun ses armes !!!

  • Astuce

    Il ne faut pas oublier que nous avons des élus qui ferment les yeux sur ce genre de pratiques, soit par intérêts soit par lâcheté ... et ceci depuis des années.
    Prenons conscience de la gravité de la situation que préparons nous comme avenir à NOS ENFANTS ?
    La France est un pays laïc point. Ceux qui ne s'y plient pas, qu'ils partent ... on parle des droits dans ce pays mais, et les DEVOIRS ??

  • thesofasurfer

    Encore des accommodements clientélistes pour des élus carriéristes, les francais en ont plus qu'assez...

  • Avotre Avis

    C’est la corruption de Najat Belkacem, ministre de l'Éducation nationale
    Le résultat de nome des musulmans dans le gouvernement
    Il n’y a qu’un seul islam celui qu’appliquent les djihadistes et Najat Belkacem est parmi de ces djihadistes
    Il n’y a pas d’Islam radical, l’islam est lui-même radical

  • Asianspyko

    Haha ! C'est la farandole des bonne nouvelles en ce moment ! R.I.P France...

  • Jean Luc Charrier

    Et on critique certains qui veulent empêcher leur pays de se transformer en annexe islamique. Cet article prouve si il le fallait encore que l'islam est un danger, que la plus part des musulmans ne veulent pas s'intégrer aux pays qui les accueillent, que l'objectif de la plus part des musulmans est d'envahir le monde entier, de supprimer les civilisations autres que la leur et de mettre en place leur dictature religieuse. Alors dans notre cas, les Français et les Françaises se doivent de se défendre et si nos politiques actuels ne le font pas, changeons de dirigeants et/ou faisons le nous même

    • Ol3 P

      Quelle islamophobie ...
      Quand aux athées qui veulent aussi conquérir le monde en faisant appliquer leurs phobies des religions, leurs propre croyance (croire que Dieu n'existe pas est une croyance en soi, vu qu'on croit qu'il n'existe pas mais on n'a aucune preuve scientifique ni physique - un manque de preuve d'existence n'est pas une preuve d'inexistence) et, de facto donc une INTOLERANCE vis à vis des confessions, pensez-vous que c'est mieux !?
      Non.
      Et ceux qui mettent des bombes dans les mosquées, tuant un tas d'innocents ? C'est bien aussi ?
      Avec ce genre de discours comme le votre, c'est une véritable guerre or, pour faire la guerre il faut être deux !

      • Grenoblois

        bof bof, il y a quelques cas de violence islamophobe et tout à fait condamnables, mais absolument rien de comparable à l’oppression, aux massacres perpétrés par les musulmans sur les autres communauté lorsqu'ils sont majoritaires; en outre à l'échelle planétaire on ne peut pas dire que l'islam pratiqué est l'islam modéré qu'on veut bien nous présenter en Occident. Il ne s'agit pas d’intolérance, ni de d'excès d'athéisme, mais d'un constat.

        • Ol3 P

          Et bien voyez ce qui se passe en Corée du Nord, ce qui se passe au Tibet, ou encore il n'y a pas si longtemps ce qui se passait à Belfast. Ce que vous dites est l'actualité relatée aujourd'hui dans les médias, pas forcément la vérité exhaustive des dernières décennies.
          Il faut comprendre qu'il y a dans toute croyance (religion, politique, ...) des modérés (qui acceptent d'autres points de vue et les respectent) et les radicaux (qui, eux, ne font que tolérer les autres points de vue et les combattent par voie non violente) et les extrêmistes (prêts à passer à l'action violente).
          Là où les premier n'imposent pas leur mode de vie et leurs opinions (et ils sont ultra-majoritaires), les deux autres font du prosélytisme, veulent imposer, veulent convaincre, certains qu'ils sont dans le vrai.
          Les modérés sont souvent tolérants là où, plus va dans l'extrême, plus on va vers une intolérance profonde voire une haine de la différence.
          C'est tout aussi vrai en religion, politique, ... que dans la tradition, les langues et la vie de tous les jours.

      • Paulo De Carvalho

        Belle preuve de l'inexistence de "Dieu" : votre commentaire! Avez-vous seulement déjà, je ne dis pas "lu" mais seulement parcouru le Coran? Il n'y a pas d'aveugle plus aveugle que celui qui ne VEUT pas voir!

    • Castafiore64

      Vous devriez préciser que vous parlez de l'islam radical sinon votre propos est inaudible...

  • Antibobo

    Les intégristes juifs ou catho n’assassinent pas les mécréants aux quatre coins du monde ! Là est toute la différence.

    • didji

      ils ont fait pire...voulez vous sans partie pris revenir sur l'historique de ces religions et...l'outil qu'ils sont pour justifier l'annexion de la Cisjourdanie ? ou bien encore cette invasion qui n'a jamais voulu dire son nom, celle de l'Iraq au nom de notre civilisation chrétienne?

      • LAP29

        Ah bon, et ils ont ouvert des écoles chrétiennes, juives ou des églises et des temples depuis en Irak?
        Toutes ces religions sont a mettre dans le même sac.

      • Antibobo

        Le massacre des saints innocents sous Hérode c'était il y a bien longtemps, avant la naissance du Christ, le massacre de la Saint Barthélémy, bien que plus récent c'était en 1572, les bûchers de l'Inquisition sont éteints également depuis plusieurs siècles... Aujourd'hui, au 21ème siècle, faire l'amalgame de tous les Juifs de la terre avec Israël, c'est comme faire l'amalgame de tous les Musulmans avec Daesh... L'invasion de l'Iraq a plus à voir avec son sous sol pétrolifère qu'avec la religion de son peuple...
        Les termes n'ont pas la même signification si vous êtes musulman ou non musulman. Si on peut parler d'échelle de la tolérance, je dirais qu'un Chrétien ou Juif intégriste est l'équivalent d'un musulman modéré, qu'un Chrétien ou Juif modéré est l'équivalent d'un musulman non pratiquant qui a déjà droit au statut de mécréant, qu'un Chrétien ou Juif non pratiquant ou athée est l'équivalent du mécréant infidèle ou pire encore... Réciproquement un intégriste musulman peut être assimilé à un membre de secte satanique. Pour ces derniers, Allah est il un dieu d'amour ou l'équivalent d'Ares, Mars ou Odin (entre autres) ?

  • Antibobo

    "Islamisme radical : ces écoles qui inquiètent la République"
    Ces écoles inquiètent la République ?
    Pas flagrant. Qu'attend l’État pour faire respecter l'ordre républicain ?
    Combien de temps allons nous encore supporter cette insubordination et ces zones de non droit en France démocratique républicaine ?

  • penelope

    il ne faut pas faire semblant de ne pas comprendre des écoles libres dont parle cet article;seul ,nos dirigeants veulent croire que les musulmans sont semblables aux aux autres français même s'ils ne peuvent pas ignorer leurs buts;ils sont conscients et leur donnent le pays dans un plateau d'argent;où bien les considèrent comme plus capables de mener le pays qu'eux même;ils ne veulent pas admettre et reconnaitre qu'ils ont chassés les français de tous leur pays et fermés les églises;ils s'écrasent devant eux.

    • Ol3 P

      Je ne pense pas que les pouvoirs publics s'écrasent devant ces radicaux. Mais nous vivons dans un état de droit et non une république bananière et, de ce fait, avant d'arrêter quelqu'un il faut avoir des preuves et matière à les stopper.
      L'article dit une chose intéressante : dès lors qu'ils ont écrit un article sur une de ces écoles, celle ci a été fermée. Probablement car ils avaient des preuves, livrées aux autorités, qui ont permis de le faire.
      Ces radicaux savent qui est de la police, ils communiquent entre eux, de ce fait le travail de la police s'en retrouve plus difficile. Des journalistes de presse "écrite", leurs visages sont inconnus et, de ce fait, peuvent plus facilement s'infiltrer ou se faire passer pour d'autres personnes.

    • Ol3 P

      Et j'ai parfaitement compris de quelles écoles parle l'article. D'ailleurs je fais bien la distinction dans mon propos.
      Ce sont les amalgames (malheureusement fréquents) que mon article vise.

  • Enileda

    Sauf que dans les écoles catholiques et juives on ne "fabrique" pas de futurs racistes et terroristes...

  • Sam

    Apprenez de l’histoire pendant des siècles les juifs ont vécu avec vous et pendant des siècles vous avez essayé de les assimiler par tous les moyens et vous continuez et avec les musulmans maintenant sans jamais réussir et vous ne réussirez jamais, car plus ils se sentent menacés dans ce qui fait d’eux juifs ou musulmans, plus ils se mettent à protéger leurs enfants pour qu’ils restent juifs ou musulmans

  • ANTIS

    comme quoi la laïcité pure et dure est de mise!
    Vive le "laïcisme" radical!

  • LAP29

    Et l'on attend quoi pour y mettre bon ordre dans ce bordel ?

  • marisou

    Supprimer l 'allocation de rentrée scolaire et les allocs qui vont avec, à tous les parents qui refusent de mettre leurs enfants dans une école laïque et si c' est une école privée OK mais que les enfants suivent un cursus normal...après tout cet argent, ce sont nos impôts et nous, nous sommes et vivons dans un pays laïque et démocratique ou la religion n' a pas son mot à dire, les croyances s' ont privé et intimes à chacun.. point barre!!!!! mais ces gens-là, veulent le beurre et

    l 'argent du beurre, tout comme la prime de Noël alors qu 'ils revendiquent nos crèches, etc etc etc ....

  • Vincent (Abricot99)

    Bien sûr que les autorités sont au courant. Ce reportage, qui a le mérite d'ouvrir les yeux, passe trop vite sur un point crucial : le clientélisme de certains élus vis-à-vis de ces écoles coraniques.

    Bernard de la Villardière consacrait il y a quelques mois un reportage sur le maire "écologiste" de Sevran, qui a signé avec une association musulmane (à 10 jours des élections...) un bail afin de lui louer un terrain municipal (pour un prix dérisoire).

    Cette association y a ouvert une école coranique où les filles et les garçons sont séparés, des imams controversés sont invités, des fillettes de 9 ans sont déjà voilées...

    Autrement dit, une partie de la gauche ne se contente pas de fermer les yeux : elle encourage ce genre de pratiques afin de gagner des voix.

    Ce qui montre, au demeurant, que ces musulmans désirant vivre en-dehors de la République ne sont pas si minoritaires que cela, puisque des maires courent après leurs votes.

    http://www.politiquematin.fr/islamisme-maire-sevran-stephane-gatignon-clientelisme-29731

  • CecildeMille

    Le propre des écoles privées hors contrat c'est d'échapper au contrôle du ministère de l'éducation nationale quant aux programmes et au recrutement des professeurs. Cela peut effectivement poser problème : cela a posé problème avec des écoles noyautées par l'extrême droite. L'alternative c'est évidemment de faire rentrer dans le champ de l'enseignement sous contrat, comme ies écoles juives,catholiques (ces dernières représentant plus de 90% de l'enseignement sous contrat) et autres, des écoles musulmanes (de mémoire, il me semble qu'il en existe déjà deux dont une à La Réunion), certaines sont candidates, . Le problème, et là, le bât blesse très sérieusement dans la société française, c'est que l'on sent une énorme réticence à contractualiser les écoles musulmanes...Donc, de fait, on cautionne le fait qu'elles échappent à tout contrôle..

  • FranceUnie

    Les écoles privées sous contrat ont des meilleurs résultats parce qu'elles ne prennent que les bons élèves, tout simplement.

    Autre fait également, les classes sont moins chargée.

    Ca n'a aucun rapport au fait qu'elles soient privées ou non, c'est juste un arrangement pris pour manipuler les chiffres.

    Si la France faisait comme d'autre pays l'on déjà fait, ne faire qu'une seule école instituonelle non lié à l'état, libre d'accès, gratuite. Il y a aurait beaucoup moins de problème.
    Les citoyens comme vous arrêter de comparer l'incomparable, de comparer les enfants entre eux, et s'accorderaient tous ensemble pour corriger ce qui doit etrecorriger dans l'enseignement.

    Les enfants ne sont pas des statistiques qu'ils faillent s'amuser avec, c'est notre vie et notre avenir.

  • Max du Japon

    pas l'Etat, la gauche ferme les yeux par clientelisme. Toujours prets aa promettre n'importe quoi pourvu qu'ils aient des voix.

  • Max du Japon

    Entre ca et les quartiers a Sevran ou les femmes ne sont pas les bienvenues dans les cafes, ca devient vraiment comme au Bled chez vous.

  • Antibobo

    Je suis bien d'accord avec ce point.

  • Paulo De Carvalho

    Qu'en pense Benoît Hamon?

  • didji

    comme les écoles catho également!

  • didji

    c'est aussi mon point de vue , les écoles privées sont toutes confessionnelles, même celles des très riches où l'instruction dispensée n'est pas la religion mais le pouvoir de l'argent et la différence entre les hommes pauvres et riches....Avec ça essayons de sauver l'espèce humaine et la planète...je me marre!

  • Phil

    Quand on porte si haut les trois couleurs, il ne faut pas hésiter à retourner à l'école pour corriger quelques foth de Français !
    Ne pas respecter notre langue, c'est ne pas respecter la France, camarade !

  • Jean Bouy

    Grace à nos dirigeants et architectes laxistes, hypocrites et inconscients, alors que certains pays réclamaient l'indépendance, ils préfèrent nourrir ces vautours hypocrite, liberticides et incompatibles MDR : http://www.lesenquetesducontribuable.fr/2016/01/12/ces-architectes-fous-qui-ont-defigure-la-france/50130

  • https://clipartpig.com/teacher-clipart-98204 teacher clipart

    Un enseignement classique, le directeur nous le répétera plusieurs fois. Au détour d’un couloir, nous découvrons un autre aspect de cette école. Une assistante, entièrement voilée.

  • https://www.petmehome.com Golden Labrador Retriever

    ils ont fait pire...voulez vous sans partie pris revenir sur l'historique de ces religions et...

  • Judéo-Chrétien

    Ce qui est très inquiétant c'est que ces personnes ne veulent pas s'intégrer à la population française et scolariser leurs enfants dans les écoles publiques sous des prétextes bidons car si il est vrai que l'éducation française comporte des lacunes mais elle a aussi une richesse et une diversité culturelle et intellectuelle que visiblement ces personnes qui se disent français rejettent. Et après on va insulter les français judéo-chrétiens d'Islamophobes, permettez-moi de dire que le problème est inverse je crois moi plutôt qu'on devrait plutôt parler de judéophobie et de christianophobie de la part de ces musulmans qui ne veulent pas s'intégrer aux valeurs et aux lois de la culture et de la République française. Je veux même aller plus loin on entend souvent parler de racisme chez les occidentaux mais jamais chez les magrhébins ou les autres communautés musulmanes et le racisme des algériens envers les populations d'Afrique noire et au Maroc et en Tunisie aussi il existe un racisme envers ces peuples qui sont pourtant autant africains que les magrhébins racistes qui ne sont pas la majorité c'est vrai voilà pourquoi il faut arrêter de taper sur les chrétiens et sur les juifs car la France est et restera une terre judéo-chrétienne avant tout.