Vis ma vie d'instit en gif animé (15)

Trois semaines de classe déjà derrière nous, l'année scolaire est lancée pour de bon. Malgré le temps magnifique, le soleil et la chaleur, il suffit de regarder les platanes mordorés et déplumés de la cour de récré pour se souvenir : l'automne n'est plus bien loin, sous ses airs d'été. Alors avant que le froid et la grisaille nous mangent tout cru, rions un peu !

 

Quand c'est le jour de la prérentrée et que je suis content de revoir mes collègues.

Quand c'est le jour de la prérentrée et que je suis content de revoir mes collègues - enfin, les amis surtout

 

Quand à la réunion qui suit, le directeur en fait un peu trop.

Quand mon directeur en fait un peu trop, le jour de la prérentrée

 

 

Quand j'ai compris qu'on aurait un quatrième ministre en deux ans et demi.

Quand j'ai compris qu'on aurait un quatrième ministre en trois ans

 

Quand j'ai touché la deuxième partie de l'ISAE*.

Quand j'ai touché la deuxième partie de mon ISAE

*Indemnité de suivi et d'accompagnement des élèves, 170€ nets deux fois l'an.

 

Quand je réussis à faire entrer tout le programme dans mon planning prévisionnel (que je crois).

Quand je pense avoir trouvé le planning qui me permettra de finir le programme

 

Quand j'ai pris la mère d'un élève pour sa grand-mère.

Quand j'ai pris la mère d'un élève pour sa grand-mère

 

Quand je double une collègue à la photocopieuse.

Quand je double une collègue à la photocopieuse

 

Quand je reste sans voix devant le talent de Mathis pour faire porter son cartable chaque jour par un camarade.

Quand je reste sans voix devant le talent de Matis pour se faire porter son cartable chaque jour par un camarade

 

Quand je vous dis que Mathis a du talent.

 tumblr_inline_n687r5xiWN1rvb34b

 

 

Quand j'hésite à préparer une séance de sport.

Quand j'hésite à préparer une séance de sport

 

 

Quand on a appris que la commune nous offrait un TNI*.

Quand on a appris que la commune nous fournissait un TNI

* tableau numérique interactif

 

Quand ma collègue surveille la cour le lendemain des soldes.

Quand ma collègue surveille la cour le lendemain des soldes

 

Quand je rêve de ma classe idéale.

Quand je rêve de ma classe idéale

 

Les anciennes collections sont toujours disponibles !

Vis ma vie d'instit en gif animé

Vis ma vie d'instit en gif animé (2)

Vis ma vie d'instit en gif animé (3)

Vis ma vie d'instit en gif animé (4)

Vis ma vie d'instit en gif animé (5)

Vis ma vie d'instit en gif animé (6)

Vis ma vie d'instit en gif animé (7)

Vis ma vie d'instit en gif animé (8)

Vis ma vie d'instit en gif animé (9)

Vis ma vie d'instit en gif animé (10)

Vis ma vie d'instit en gif animé (11)

Vis ma vie d'instit en gif animé (12)

Vis ma vie d'instit en gif animé (13)

Vis ma vie d'instit en gif animé (14).

 

Suivez l'instit'humeurs sur Facebook.

 

A lire aussi

  • marienell

    Bravo !!! et Merci !! C'est trop drôle !!...et tellement vrai !!!....bon courage pour la suite !!

  • Elodie Careme

    Je viens de passer la dernière heure à regarder vos gifs et je suis à deux doigts de vous demander de m'épouser...

    J'ai commencé ma vie professionnelle comme professeure de FLE à l'étranger...j'ai donc longtemps été préservée des petits et gros soucis de l'école et des travers de nos chers petits. Enseigner en Alliance Française ou Centre Culturel Français c'est un peu la classe Business de l'enseignement (pas pour la paie). Les élèves viennent de leur plein gré, sont motivés, gentils, adorent leur professeur, organisent des petites fêtes et vous apportent des petits présents...

    En revenant, le temps d'obtenir un vrai boulot, j'ai donné des cours dans un organisme de soutien scolaire (pendant ma grossesse) et toujours avec la même motivation, ferveur et le même dévouement que mes élèves de l'Alliance...sauf qu'en face de moi j'avais des MONSTRES! Des élèves qui se foutent dessus, des 6e qui me font remarquer que sur le tube de colle c'est inscrit "ne pas sucer", qui ont des smartphones que je n'ai pas les moyens de me payer.

    Je n'ai pas voulu y retourner après mon accouchement surtout que c'était mal payé. Je comprends un peu mieux ce que vous vivez au quotidien, je vous souhaite bien du courage et vous tire mon chapeau!

    • marboeuf

      Merci beaucoup Elodie ! (Je suis passé à deux doigts, quand même... 😉