L'art de s'amuser

J’ai fait un trait sur ma culture musicale le jour où je me suis aperçue qu’en dehors des comptines, les seules chansons dont je connaissais encore les paroles dataient d’avant la naissance de mon premier mouflet.

J’ai renoncé aux discussions ciné quand je me suis rendue compte que, non seulement je n’étais allée voir qu’un seul des dix «meilleurs films de l’année», mais qu’en plus j’ignorais absolument de quoi parlait la moitié d’entre eux.

Depuis deux ans, mon iPod à la batterie déchargée est donc rangé dans un tiroir et je n’ai pas réussi à utiliser en entier un pass ciné 5 places, même quand j’invite une copine pour le premier film.

Et là, je dis danger.

Au bout du troisième épisode de Tchoupi, j’ai l’impression que mes deux derniers neurones se courent après dans ma boîte crânienne. Et si le moment le plus palpitant de ma semaine, c’est quand ma fille fait caca au pot, je vais avoir un gros problème d’estime de moi. Difficile aussi de relancer une discussion un peu haut de gamme entre potes en énumérant les noms de dinosaures que vous avez appris pendant la semaine. Bref, ce n’est pas que je cours après le clinquant, mais j’ai eu ressenti le besoin de mettre un vernis culturel sur la peinture un peu terne de mon quotidien.

Comment faire avec deux boulets? J’ai pensé me faire une toile pendant la sieste en me disant qu’ils piqueraient un roupillon, mais la séance «ciné des enfants» m’a surtout convaincue que mon fils allait prendre un malin plaisir à se cacher entre les sièges, voire à se faire la malle, et que je serai poursuivie en justice pour abandon d’enfance, tout ça parce que j’avais envie de voir Inception.

Il me reste donc les expos. Vous noterez, c’est pas mal pour en jeter auprès des copains. «La pépette est folle de Soulages. Au centre Georges-Pompidou, elle pointait du doigt chaque tableau d’un air très inspirée.» Peu importe qu'elle n'est eu que dix mois à l'époque.

Certes, l’exercice oblige à faire des choix drastiques. On n’ira jamais voir Monet avec les gamins (mais faut-il vraiment le regretter?), et à peu près tout ce qui date d’avant le XXe siècle. Sauf si ça date de 70 000 ans avant JC, là, ça se négocie direct avec mon fils au musée d’histoire naturelle.

N'allez pas imaginer non plus que c’est un moment de communion artistique, une sorte de mise en rapport direct avec la création. L’expo, elle se fait en 30 minutes chrono, et ressemble à la scène d'accueil des Bronzés dans leur club de vacances. Les parents sont gonflés à bloc comme des G.O. On est là pour mettre l’ambiance, dirladada, et aujourd’hui, ça va dépoter au Musée d’Art moderne! Il faut que ce soit aussi rythmé qu’un épisode de Friends, blague et bruit de caisse claire toute les trois minutes. Qui trouve la plus grande toile? C’est laquelle ta préférée? Est-ce que tu crois que tu peux faire pareil à la maison? Après, il faut encore dealer avec le nain de 4 ans pour qu'il baisse d'un ton quand il hurle: «Maman, j’en ai trouvé une encore plus grande»!. D’ailleurs, le grand a décidé qu’il était peintre. Et c’est après avoir vu une de ses œuvres qu’on s’est tapé Mondrian. Le plus dur, aujourd’hui, c’est encore de convaincre le papa que son fils n’est pas un génie.

Au final, l’aspect culturel passe rapidement au second plan. Les expos deviennent une activité saisonnière, principalement pratiquée en hiver et les jours de pluie. Parce qu’on a découvert un autre avantage aux musées, au détriment des autres visiteurs : c’est quand même une immense cour de récré.

A lire aussi

  • Xav

    Oh mon dieu, mais c'est tellement ça !
    Surtout le parallèle "épisode de Friends"/visite au musée. 20 à 30 min maxi, + organisation de jeux qui font manifestement faire des ulcères au personnel de sécurité du musée...
    La dernière fois, nous avons même eu droit à notre garde personnel qui nous a "discrètement" suivi et surveillé tout au long de notre visite.

    Pour le ciné, ce n'est possible que la seule fois de l'année où la seule grand-mère à moins de 200 bornes nous garde les gamins pour le WE et où notre emploi du temps a par miracle un creux (parce que les WE chez la belle mère, ce n'est qu'en fonction du désir et planning de la belle mère, absolument pas question que les besoins/contraintes des parents rentrent en ligne de compte, bref, on prend ce qu'on peut et on fait avec, c'est toujours ça).

    Niveau bon plan, à noter l'excellente idée de la ville de Vienne (Isère), bien dotée en musées et monuments : chaque lieu intéressant à voir est relié aux autres par un chemin signalé par des ronds en bronze espacés de plusieurs mètres.
    Au final, on est arrivé à y passer une journée avec 2 enfants de 5 et 3 ans 1/2 grâce à un rythme adapté : 30 mn en musée/monument, puis 15 à 30 min de "Cherchez les ronds les enfants ! Où est le suivant ?" et ainsi de suite...
    Nul de besoin de dire que les gamins dormaient environ 25 sec après le démarrage de la voiture à la fin de la journée !

  • Ma’

    Je me revois bien là quelques années en arrière, sauf que nous n'avons jamais limité nos équipées à une période particulière.. Les enfants m'ont fait courir le Louvre en long, en large et en travers (toujours amusant quand le dernier est encore en poussette ! ), j'ai eu droit aux grands cris de joie "il est là aussi 'Poléon !" lors d'un passage au Louvre peu de temps après la Malmaison, etc .. et surtout les regards parfois éberlués, rarement admiratifs, souvent méprisants des autres visiteurs (ben quoi, on peut admirer Matisse allongé sur le dos pour voir à l'envers ! pourquoi devrait-on se limiter à une seule vision ! )
    Aujourd'hui, ils sont plus grands, les visites durent plus longtemps, mais les questions sont plus pointues et tordues aussi.. présageant plein d'autres visites heureuses de musées et autres monuments ...

    (à noter tout de même que pour avoir visité des musées dans d'autres pays avec de jeunes enfants, le regard méprisant est une tendance très française... )

  • Carmenpol

    Très bon ! et ça sent le vécu ! Ici on n'a encore pas tenté les expos d'art, la visite du muséum d'histoire naturelle est toute récente et s'est faite au pas de course, on se demande ce qu'ils en ont retenu, à part qu'il n'y avait pas d'os ni d'oeufs de dinosaures... Et mon dernier souvenir ciné c'est Niko le petit renne, Noël 2010, première très bonne partie de film, tranquille...................... jusqu'à épuisement du pot de pop corn, et alors là, les choses sérieuses ont commencé, très soif d'abord (quelle idée le pop corn, je pensais que ce serait plus propre que les bonbons au chocolat...), puis pipi évidemment, ensuite ramper sous les sièges pour essayer de rattraper les malheureux pop corn qui étaient tombés... ou tout ce qui paraissait comestible, du coup on attend encore un peu avant de réitérer, et en attendant bien sûr, on mise sur les redifs à la télé pour se tenir au courant de l'actu ciné !

  • Carmenpol

    Pour compléter le message de Ma', c'est vrai qu'on a tendance en France à sacraliser le musée, en évitant de laisser les enfants courir ou crier, sinon gare aux regards en coin ! Par contre une expérience de musée en Espagne, avec 4 enfants de 3 et 4 ans, qui couraient partout, parlaient fort (c'est un euphémisme) : des gardiens qui souriaient de leur joie de vivre, et des visiteurs pas du tout gênés et qui les trouvaient adorables... qui nous regardaient plutôt nous quand on les rouspétait, ça fait relativiser !

  • http://vanybricole.fr vany

    Tiens, c'est marrant, mon ainé, en 1er année de maternelle, bosse aussi sur Mondrian.

    Sinon, j'aime bien Monet, moi. Bon, les mouflets moins, mais en IDF, il y a sa maison (Fondation Claude Monet, si tu veux un lien ;)) qui est vachement accessible, puisque c'est la maison et les jardin qui sont à visiter. Je l'ai fait en...CE2? Je sais plus, mais autant, je me rappelle pas de la maison elle-même mais j'ai encore de magnifiques souvenirs des jardins qui sont magnifiques!

    A part ça, que te dire à part que tu tape juste, une fois de plus. On brille plus en société, on a rien d'intéressant à raconter...ici, on tourne pour aller au ciné, au moins, pour avoir autre chose que l'école et les enfants comme conversation...LOL

  • http://pingoofamily.blog.lemonde.fr/ Corinne

    Tellement vrai! En plus dans les musées d'art moderne c'est tellement plus vaste que chez moi! Ils peuvent crier, courir et se dépenser dans une ambiance culturelle... pendant 30 min en effet!

    Feras-tu un article sur la nouvelle façon d'aller au ciné, concerts, ... , à savoir, les vacances scolaires, pendant que les grand-parents, oncles, cousins ou autres personnes dignes de confiance les prennent en charge? Une orgie ou comment en 3 soirées enchaîner resto/ciné/théatre/concert/club de lecture/etc etc... Au final on est crevé quand on récupère notre progéniture!! Et on n'a pas vraiment trop retenu le thème du film qui se mélange un peu avec le livre inachevé jusqu'aux prochaines vacances!

    :-)

  • http://clicsdejac-bd.com/ Clics de Vie

    Toujours sympa ton blog, comme le précédent.
    A l'occasion, je viendrai y puiser une source d'inspiration, ça ne manque pas ici.
    Amical clin d'œil en illustrations sur mon blog.
    Bonne journée
    Clics de Vie

  • http://lecabinetdecuriositedemadamem.over-blog.com/ Mahell

    La mienne a déjà la grosse tête ! a Mondrian elle a demandé ou était SES dessins?

    je suis comme toi vive les musées quand il pleut !

  • supermarmotte

    La maîtresse de mon aîné a fait des études d'histoire de l'art... autant dire que la peinture, il en bouffe à tous les rateliers!
    L'avantage? c'est avec elle qui court les musées... L'inconvénient? C'est de se sentir légèrement stupide la fois où vous demandez innocemment devant le cahier de votre fils (où sont reproduits quelques tableaux): "C'est joli, ça, c'est un Vasarely?", et lui de répondre d'un ton condescendant: "Mais non, maman, c'est Paul Klee, enfin!"
    Mouchée par un gosse de 4 ans... même devant lui question culture, je ne fais pas illusion!!!

    Finalement, peut-être qu'il faudrait que je m'y mette aux musées!!

  • http://conseilseducatifs.wordpress.com/ Elodie

    Allez, un peu de compassion pour les instits ! Elles font comme elles peuvent avec leurs 28 mouflets de 4 ans ...
    Je vous adore et suis une mauvaise mère affichée !!

  • Sève

    Eeeeuh... "peu importe qu'elle n'ait eu" non?

  • http://www.1filalapatte.canalblog.com 1filalapatte

    pour le ciné, heureusement, on peut télécharger les films directement sur la TV qq temps après leur sortie, bon évidemment, on a quand même un train de retard avec les potes qui sont allés le voir au ciné...

  • Pingback: Maestria | Mauvaise Mère()

  • Pingback: Klee du succès | Mauvaise Mère()

  • Pingback: credit bank()