Venezuela : l'armée va-t-elle basculer ?

Le Venezuela s'apprête-t-il à vivre une semaine de violences ? L'opposition appelle à manifester contre Nicolas Maduro. Juan Guaido, président autoproclamé, appelle l'armée à se mettre du côté du peuple.

Ils avancent d'un pas déterminé vers la caserne présidentielle, prêts à rencontrer des militaires aux ordres de Nicolas Maduro. "Non, je n'ai pas peur, car je suis du côté de la vérité", annonce une opposante. Ce sont des mères de famille, des habitants du quartier, et quelques militants politiques. Entre leurs mains, un projet d'amnistie pour les militaires qui rejoindraient leur mouvement. Dans la cour de la caserne, les militaires se regroupent. Le texte est glissé sous la porte, les militaires le déchirent. "C'est un manque de respect", dénonce une manifestante. 

Juan Guaido, l'espoir des opposants

Celui pour qui ces militants se battent, le voici dans une église : Juan Guaido, 35 ans, issu d'une famille modeste et jusqu'ici inconnu. Il soulève les foules, défie Nicolas Maduro sans peur. "On va provoquer la paix et la prospérité pour le Venezuela", explique-t-il. Juan Guaido est l'espoir du groupe qui distribue la loi d'amnistie : une coiffeuse, une garde d'enfants, une chef de restaurant et un ingénieur. "La classe moyenne n'existe plus", dénonce l'une d'entre eux.

Un reportage d'Agnès Vahramian, Fabien Fougère et Eva Uzcategui

A lire aussi

  • Aucun article