200 000 jeunes ont fui le sud de l’Italie ces 10 dernières années

Au cours des dix dernières années, plus de 200 000 jeunes diplômés ont quitté la zone afin de rallier, soit le nord du pays, soit l’étranger.

Non seulement les jeunes diplômés quittent la péninsule, mais le sud de l’Italie subit aussi d’importants préjudices financiers puisque les dépenses d'éducation s’élèvent à environ 30 milliards d’euros et ne sont pas rentabilisées, ce qui conduit à un appauvrissement culturel de ces régions.
Interrogé sur ce sujet au cours d’un voyage à Naples, le Premier Ministre italien Paolo Gentiloni s’est questionné : « Il ne s’agit pas de savoir si les jeunes vont travailler à l’étranger mais si ce choix est révocable. »

Des changements attendus après les élections

Le Mezzogiorno, la région sud de la botte, est en tout cas un sujet prioritaire pour le gouvernement. Beaucoup espèrent qu’après les élections de mars, un plan sera proposé afin de faciliter l’intégration des jeunes diplômés et de limiter la fuite des cerveaux.

A lire aussi