L'Europe vole au secours de la Grèce

L'Union européenne propose un nouvel instrument d'aide d'urgence pour soutenir les pays membres, qui affrontent "des crises humanitaires de grande ampleur". L'enveloppe globale de 700 millions d'euros sera étalée sur 3 ans. Pour faire face à cette crise migratoire inédite dans l'histoire de l'Union européenne, la Commission de Bruxelles propose une réponse fondée sur la solidarité et l'humanité. Mais attention, affirme le commissaire à l'action humanitaire, "il faut que les états membres travaillent la main dans la main, car la solution à la crise est d'abord européenne".

En attendant, la Grèce est en train de se transformer en "Calais de l'Europe" : 2000 à 3000 réfugiés par jour, en provenance de Turquie, viennent s'entasser dans des camps de fortune érigés sur le territoire grec. Symbole tragique de cette crise humanitaire : la petite ville de Idomeni, située à la frontière avec la Macédoine et qui compte entre 10.000 et 12.000 réfugiés. Les besoins, en matière d'abris, de sanitaires, de médicaments, sont immenses et les ONG débordées.

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés