Un nouveau souffle pour l'ancien "New York Herald Tribune", qui change de nom

Comme moi, vous êtes sans doute trop jeune pour en avoir tenu un exemplaire en main, mais son nom fait résonner en vous une voix inoubliable. "New York Herald Tribune ! New York Herald Tribune !" La jeune fille qui prononce ces mots a les cheveux courts, un t-shirt blanc sans soutien-gorge, un pantalon feu-de-plancher, de jolies fesses larges que prolongent des jambes assez courtes. Jean Seberg se promène avec Jean-Paul Belmondo devant la caméra de Jean-Luc Godard, dans le mythique A bout de souffle (1960). Américaine exilée à Paris, comme l'actrice, son personnage Patricia distribue ce journal américain sur les Champs-Elysées, avec grâce et nonchalance.

Créé en 1887, le New York Herald Tribune a changé de nom quelques années après la sortie du film, en 1967, devenant l'International Herald Tribune (IHT pour les intimes). A partir de demain, l'IHT s'offre une nouvelle identité : il s'appellera officiellement l'International New York Times. Depuis 2003, le titre est en effet la propriété intégrale du New York Times, qui souhaite profiter de la "marque" New York Times pour renforcer la diffusion de ce quotidien à l'étranger.

Paris, une base historique du "New York Herald Tribune"

"Nous voulons exploiter cette opportunité pour attirer les lecteurs étrangers, les abonnements numériques et les publicitaires. (...) C'est le moment idoine pour créer une marque médiatique planétaire unique", explique Mark Thompson, directeur général du New York Times, cité par Le Monde. En 2012, l'International Herald Tribune avait une diffusion quotidienne moyenne proche de 220 000 exemplaires. Voici la dernière une de l'IHT, datée du lundi 14 octobre.

Le Monde explique que "dans la nouvelle configuration, Paris, la base historique de l'IHT, devrait perdre des effectifs rédactionnels au profit de Londres et de Hongkong, mais supervisera néanmoins désormais les vingt-cinq bureaux du New York Times en Europe". Sauf erreur de notre part, cette nouvelle stratégie n'inclut pas l'ajout d'une rubrique "astrologie", comme le souhaitait Michel...

Publié par Ariane Nicolas / Catégories : Actu

A lire aussi

  • Aucun article