Un tétraplégique, magicien, réalise son rêve : conquérir l’Ouest américain

Dans la Vallée de la Mort, Samuel Marie est transporté par des couleurs minérales dans une chaleur aride avec un record à 57 degrés celsius.
  1. Après avoir sillonné le Canada, d’est en ouest, Samuel Marie poursuit son tour du monde au volant de son fourgon adapté. Un défi qu’il s’est lancé après un accident professionnel qui l’a privé de l’usage de ses jambes.

"Mon rêve est accompli… Ces grands espaces c'est tout ce que je recherchais", affirme Samuel Marie à franceinfo. Après avoir traversé le Canada d’Halifax à Vancouver, et déjà de nombreux beaux paysages pleins les yeux, le jeune homme d’à peine 30 ans poursuit son périple par les Etats-Unis. Max, l’infirmier qui l’épaulait jusque-là, est relayé par Audrey juste avant la frontière qu’ils traversent ensemble tout début octobre. Elle l’accompagne jusqu’à Los Angeles, avec un large crochet un peu plus à l’est. Objectif : traverser les grands Parcs Nationaux américains.

Les Grands Parcs nationaux : « des couleurs hallucinantes »

Chaque jour, Samuel Marie se lève vers 6h, et commence à conduire vers 7h pour éviter les grosses chaleurs. Au volant de son "fourgon aménagé", il roule entre 350 à 600 kilomètres par jour, mais n’hésite pas à faire des haltes régulièrement pour profiter de la beauté du panorama. "Chaque parc national est adapté au déplacement des personnes mobilité réduites", souligne Samuel. "Des chemins en planchettes de bois permettent à un fauteuil roulant ou à des poussettes de rouler facilement."

Tant d’images l’ont marqué. Le parc de Yellowstone bien sûr avec "ses couleurs hallucinantes du début de l'automne" : rouge, vert, jaune. "Sans oublier l’environnement minéral des montagnes aux contrastes extraordinaires", commente Samuel Marie. A Yellowstone, il fait aussi une rencontre totalement inatendue.

Nez à nez avec un bison

En plein parc de Yellowstone alors qu'il se promène sur un sentier de forêt, Samuel tombe nez à nez avec un bison. "Il était énorme, impressionnant. Il m'a frolé mais je n'ai pas eu peur. J'ai continué de rouler en fauteuil, et on s'est croisé", se souvient l’intéressé. "Il était en liberté comme des dizaines d'autres que j'avais vus au loin." (voir la vidéo ci-contre).

A une centaine de kilomètres plus au sud, dans le parc de Grand Teton (également dans le Wyoming), Samuel n'en revient pas de la différence de couleur et de climat. La neige recouvre le paysage. Tout est blanc. Beaucoup de routes sont barrées pour éviter les accidents.

« Des forêts magiques avec les arbres majestueux »

Le périple se poursuit, vers le sud, en passant par l’Utah. Direction le parc de Séquoia, à environ 200 kilomètres de Los Angeles. "Des forêts magiques avec les arbres majestueux", se rappelle Samuel Marie. A la sortie de la Vallée de la mort, Samuel tourne son premier petit court-métrage ! Il le publie sur sa page Facebook (voir vidéo ci-dessous). Le réseau social ne reprend pas sa bande son (Raison : la musique accompagnant sa belle séquence est protégée par des droits d'auteur).

De Los Angeles à Las Vegas

Même s'il est "plus nature que citadin" comme il dit, Samuel Marie reste néanmoins deux jours à Los Angeles pour visiter la ville. Il en expérimente aussi le niveau d’accessibilité. "Il est très bon. Tout est de plain pied, et les trottoirs larges pour laisser passer un fauteuil roulant, voire plusieurs", nous confie-t-il. L’occasion aussi d’un passage de relais avec une nouvelle infirmière : Marine. Apprentissage du fonctionnement du camion, soins au quotidien, toilette, shampoing, cuisine... Audrey lui explique tous les gestes importants.

Samuel Marie au Parc National américain de Yellowstone.

Samuel Marie au Parc National américain de Yellowstone.

Et maintenant :  direction Las Vegas. "Audrey et moi, nous y avions déjà passé une nuit après avoir traversé les grands parcs. On s’était trompé de route", avoue Samuel Marie. "Quand on s'est retrouvé là-bas, j'ai bien sûr eu une pensée pour les blessés de la tuerie du 1er octobre 2017", confie-t-il.

Prochaine étape du périple de Samuel : le Grand Canyon, puis Saint Louis, Dallas et Houston... A suivre.

Pour en savoir plus :

Publié par Clara Crochet-Damais / Catégories : Non classé

Related Posts:

  • No Related Posts