Le point de vue des guetteurs

Il y a désormais en France, 4 chaînes d’information avec l’arrivée depuis le 1er septembre de Franceinfo sur le canal 27 de la TNT. C’est un record en Europe. Franceinfo, la chaîne du service public est le résultat d’une coopération entre France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’Institut National de l’Audiovisuel.
La chaîne entend proposer un nouveau modèle d’information en continu.
La prochaine émission de médiation « Votre Télé et Vous » sera consacrée à une réflexion sur l’information en continu, sur l’impact des chaînes info dans le traitement de l’actualité, et sur leur influence dans notre mode de consommation de l’information.
En attendant la diffusion de l’émission « Votre Télé et Vous » mardi 18 octobre 2016 sur France 3, vous pouvez déjà lire les contributions des « guetteurs », un réseau de téléspectateurs intéressés par l’information et son traitement.

« J'ai suivi avec attention le lancement de la nouvelle chaîne information de France Télévisions. Cette nouvelle offre était nécessaire, importante et elle répond à mes attentes dans une certaine mesure. C’est une très bonne nouvelle pour le service public. Le pari est certes audacieux : ne pas sombrer dans le scoop et le sensationnalisme, approfondir sans entrer dans du voyeurisme.
Faire autrement et autre chose, c'est une bonne ligne de conduite à confirmer et vérifier sur la durée. La création de modules courts plus facilement consultables sur les différents écrans est une bonne formule. Les relais d'émissions de la radio sont aussi un très bon point.
A première vue, cette nouvelle offre FTV apparaît différente par rapport aux chaines concurrentes.
J'ai toutefois plusieurs points critiques qui relèvent plus de la forme que du fond: les jingles, cette chaîne mérite des sons plus rythmés. La couleur grise, absolument ennuyeux et inesthétique. Quelle idée! Si je regarde toutes les autres chaines infos y compris internationales, les couleurs sont flashy, elles attirent l'œil, elles captivent le regard. J'espère que l'audience sera au rendez-vous de cette nouvelle offre » L.C.

«…Je pense que seule la diversité des sources et le débat permettent de se forger une opinion propre. Sous cet aspect, la création d'une nouvelle chaine d'info continue est une bonne chose. Pour être franc, je n'en avais pas perçu l'absolue nécessité en France ou nous sommes assez bien pourvus, surtout si on rajoute Euronews, CNN, etc... Quant à la forme, elle peut effectivement être significativement différente d'une chaine à l'autre. Qui n'a pas été saturé lors des attentats par le rabâchage et le remplissage pour ne rien dire sur BFM ou itélé?... On verra comment France Info traitera ces moments difficiles sachant que quoi qu'elle veuille faire, elle est en concurrence avec les autres et sera soumise également aux mesures d'audience » N.M.

« Sur la chaîne elle-même : en termes de décor et couleurs, je la trouve un peu "grise" un peu fade. Pour le reste, je n'ai pas encore assez regardé (bien que je le fasse un peu tous les jours) pour avoir une opinion arrêtée. J'ai constaté que les sujets sont traités avec vivacité, c'est bien, mais je n'ai pas trouvé de différence déterminante avec les autres chaines d'info. Peut-être est-ce difficile à discerner en période "calme"; attendons, sans la souhaiter, la prochaine "crise" et on verra. » Serge M.

« L’indépendance de l’information n’a jamais été aussi urgente qu’actuellement, les menaces contre la liberté d’expression sous prétexte de protection n’ont jamais été aussi précises. La concentration des médias sous influence n’a jamais été aussi forte.
Donc un média d’information en continu de service public est une garantie vitale pour la liberté d’informer. Après un mois Franceinfo me fait toujours bonne impression, je ne regarde plus que cette chaîne pour l’info en continue. Je picore par moments mais l’impression générale est bonne, sérieux, rigueur, qualité des analyses et également originalité de certains sujets avec le concours de l’Ina.
Maintenant les critiques : elles concernent essentiellement l’esthétique et la mise en espace (désolé de jouer ici les metteurs en scène). Mais l’espace et la façon de le filmer me pose problème » JMM.

« J'adhère à 100% avec votre pari audacieux : se démarquer, faire autrement..., rompre..., retrouver..., approfondir..., décoder, analyser, expliquer. Tout cela va dans le sens d'une bonne & réelle information, qui pourra, je l'espère, redonner de la confiance dans les médias, votre média en tout cas. C'était mon souhait quand j'ai pris connaissance de la création de FRANCEINFO » D.S

« Je suis une passionnée d’information et je pense que c’est tout à fait possible de construire la nouvelle identité de France Info. Un challenge à la hauteur des attentes. Les miennes en tout cas.
Pour tempérer ma critique, je dirai que l’on en est encore au stade de l’expérimentation. Cela serait intéressant de lancer des réflexions plus approfondies pour améliorer qualitativement l’attractivité de Franceinfo et de la plateforme numérique qui lui est dédiée » E.GB.

« Je regarde peu les chaines d'info en continu, sauf lors de certains événements. Je privilégie France 3 région et France 2. Pour moi, c'est indispensable que le service public puisse avoir une chaine d'info en continu qui assure une information plus complète que les chaines privées. Ces dernières avec leurs infos réduites plus ou moins à des titres répétés en permanence créent un trouble lors d'évènement grave.
J'ai regardé occasionnellement franceinfo, c'est assez différent pour traiter l'actualité. Elle me convient beaucoup mieux pour ce faire une opinion sur l'actualité. J'ai trouvé des améliorations depuis le démarrage. Continuez, elle aura toute sa place. Cordialement » M.C

« Je n’ai pas encore totalement le réflexe « Canal 27 » mais mes premières impressions sont plutôt bonnes : ambiance décontractée, dynamique, moderne.Enfin une chaine TV où il n’y a pas des débats stériles sur des sujets futiles commentés par des « experts » qui n’en ont que le nom, enfin une chaîne où il n’y a pas 5mn de pub toutes les ½ heures. Je trouve que les interviews des invités sont plutôt intéressantes, donnant la parole à une seule personnalité pouvant s’exprimer sans être coupé toutes les 2 secondes. Ce qui est peut-être un peu perturbant, c’est le passage fréquent entre le studio de France TV vers Radio France et vice versa.
C’est incontestablement un plus dans l’audiovisuel en France.
Je vais mettre Franceinfo en chaîne favorite pour avoir les dernières nouvelles mais je reste fidèle au Soir 3 surtout avec F. Letellier » CB.

« Je suis allé voir plusieurs fois sur cette chaîne, mais je n'ai pas été accroché comme je le suis par BFMTV. Je pense que la chaîne va évoluer pour prendre sa personnalité propre et réussir à accrocher le public. L'image que l'on a de la salle de rédaction est une idée très intelligente. C'est une différence avec BFMTV et ITélé. Ce que j'attends c'est de la réactivité, des images que je ne vois pas sur les chaines publiques. Je ne veux pas que des journalistes pensent pour moi si je suis en mesure de voir ou ne pas voir certaines images ou vidéo. La machine n'est pas encore rodée et l'ensemble semble un peu léger » J.P.

« La façon dont est traitée l’information sur Franceinfo est différente des autres chaînes. Il y a moins de théâtralisation de l’information, plus d’explications et de décryptage. Le décor et la présentation n’ont rien à voir avec la manière dont les autres chaines travaillent. L’information est plus décryptée. On donne moins de place au sensationnel, à l’intervention en direct avec le journaliste sur place au cœur de l’action. Des invités aident également à comprendre l' événement.
Fidèle auditeur de Franceinfo-radio je retrouve le ton et la qualité du traitement de l’information. C’est clair et précis sans émotion exacerbée. Il est impératif de poursuivre cette ligne éditoriale qui consiste à aider l’auditeur et le téléspectateur à décrypter l’information. Nous sommes abreuvés de news et la hiérarchie n’est pas toujours facile à faire.
La hiérarchie doit être une des composantes qui fera la différence avec les autres chaînes. J’attends de Franceinfo un décryptage et ne pas recevoir un déversement d’informations sans ordre.
Enfin, les sujets doivent être courts, sans fioritures. Les chaînes d’informations n’ont pas la vocation à être regardée pendant un long moment. Je n’aime pas les moments type « interlude » avec du texte qui s’affiche à l’écran pour une raison simple : Lorsque je regarde une de ces chaînes, je la « consomme » presque comme une radio. Dès lors que je n’ai plus de voix, je ne vais pas m’asseoir pour regarder ce qui passe à l’écran. » P.B.

« Franceinfo veut se démarquer des chaînes concurrentes : Faire autrement…
De très bonnes intentions, parfois c'est réussi, mais on sent des tâtonnements.
Compte tenu de "mon attachement et de mes exigences à l’égard d’une information de service public" je trouve que La nouvelle chaîne d'info ne fait pas de l'expertise avec ses 'informés’ mais du bashing. Je veux bien qu'on renouvelle les débats avec de nouveaux intervenants mais qu'on change le titre de l'émission et qu'on précise ses objectifs. Ces "informés "ne sont pas du tout informés : ils n’y font pas de l'expertise mais de la critique systématique » L.R.

« Etant donné que les chaînes d'info en continu se ressemblent toutes, j'avoue ne pas avoir eu l'envie de regarder France Info. Délaissant hier l'info sur M6 j'ai donc tenté l'aventure de France Info hier soir et ce matin. Ma première réaction est plutôt favorable. La raison en est qu'enfin l'information s'ouvre sur plus d'un horizon et ne donne pas priorité à l'info parisienne. Pas de blablas inutile et horripilant, facteur de montée périlleuse de mon adrénaline ! En matière d'entretien avec un invité, j'ai écouté celui de ce matin avec un écologiste enfin un journaliste qui ne "se la joue pas" à l'américaine, se prenant pour une intelligence hors du commun.
Donc a priori, je suis agréablement surprise et je tenais à vous le dire. J'avais déjà exprimé mon goût pour les "no comment" qui laissent au téléspectateur la liberté d'interpréter les faits bruts, sans se voir contraints au politiquement correct. Vous semblez vouloir suivre cette neutralité.
Je vous serai donc fidèle (au moins une fois par jour, ne passant pas mes journées devant le petit écran) et je souhaite longue vie à France Info si cette chaîne ne dévie pas de ses principes qui s'affichent comme exigeants et objectifs. Amicalement » A.B.

« Très attaché au maintien d’un service public télévisuel de qualité, je continue, malgré mon âge, à réagir à l’avalanche d’informations que nous recevons de toutes parts. Bravo pour la création d’une chaîne d’info en continue. Cette chaîne permet aux téléspectateurs de confronter la présentation des informations déversées notamment via Internet en les rendant plus conformes à la réalité; je n’ai pas dit « conformes à la vérité » étant, par nature, persuadé que la vérité est un concept inaccessible. La tâche de notre service public est immense mais exaltante.
La nouvelle chaîne de télévision Franceinfo vient, à point nommé, souligner la volonté du groupe France Télévisions de ne pas se laisser « dévorer » par l’impérieuse nécessité d’augmenter l’audimat qui, nous le savons tous, guide trop souvent les décisions managériales ». R.B.

« J’ai vu les tout débuts de cette nouvelle chaîne avec enthousiasme malgré les évidentes aspérités des essuyages de plâtre car l’ambition était grande dans la constitution d’une offre multi-supports avec, comme ligne directrice de décoder, analyser, expliquer.
Le défi mérite d’être relevé. Personnellement, je ne crois pas que l’on puisse gagner sur tous les tableaux. A la fois être concurrent de BFM ou iTélé ou CNN, et tenir les engagements de la profession de foi de FranceInfo...Le ton général – malgré le manque d’huile dans certains enchaînements – est sur la bonne voie par sa proximité avec le téléspectateur.
La diversité des sujets abordés est vaste Cette même diversité et la brièveté de traitement des sujets ne répond pas toujours au « approfondir plutôt que jouer sur l’émotion» Les sujets courts sans commentaire ou voix off au profit de textes en surimpression obligent à regarder l’écran- Du fait du grand nombre de rubriques, j’ai la sensation qu’on passe beaucoup de temps en génériques…
Ne croyez pas une seconde que France Info ne m’a pas convaincu, au contraire, j’aime beaucoup ses débuts et je souhaite sa réussite ; c’est pour cela que je vous adresse ces quelques critiques et/ou préconisations de manière hétéroclite. Pour que l’ambition du projet se réalise mieux et plus vite.» M.P.

« Je trouve ce nouveau format très intéressant et "moins répétitif" par rapport aux autres chaînes déjà existantes. De plus les invités sont souvent de grande qualité et forts de leur expérience. » L.O.

« J’ai apprécié la naissance de Franceinfo.Je trouve le démarrage passionnant et très réussi au-delà des réglages nécessaires bien normaux pour cette phase. L'utilisation des différentes ressources disponibles France Télévisions, Radio France, France24, INA et numérique permet d'avoir une approche multiple et variée. - Un ton différent de celui des autres chaînes d'infos.- Une utilisation importante des outils internet et une intégration réussie sur le plateau.
De l'information temps réel certes mais sans répétition en boucle jusqu'à la nausée ce qui évite une dramatisation excessive. Du recul et de l'analyse pour mieux comprendre.
J’apprécie utilisation importante des outils internet et l’intégration réussie sur le plateau.
Quelques remarques plus négatives : des basculements peut-être trop nombreux vers Radio France avec des émissions trop coupées et une information répétée. Par rapport à BFM, Itele, du recul et de l'analyse, un ton apaisé. J'attends que cette chaîne s'impose rapidement dans le PAF car la présence d'une chaîne de service public dans l'info continue me semble indispensable » P.R.

« Il était temps qu’une chaîne d’information de service public arrive. Je la trouve audacieuse, j’aime son ton qui bouscule, sa touche d’humour. J’espère que votre liberté de ton réussira à perdurer » F.C.

« je suis inquiet pour votre chaîne. Avec vos moments sans parole ou tout image, vous êtes en train de vous tirer une balle dans le pied. C’est très brouillon, on se repère difficilement » P.LV.

« J’ai regardé avec attention franceinfo, les premiers jours. J’avoue que je n’ai rien trouvé de différent par rapport à BFM ou I Télé. Alors, à quoi sert cette chaîne ? » B.L.

Related Posts:

  • No Related Posts