Des tracts du parti néonazi allemand NPD : "Naturellement allemand" (en haut), "Des Maria pas la sharia (à gauche), "le Deutschmark plutôt que l'euro-faillite" (à droite), "des sous pour nos grands-mères pas pour les Roms" (en bas).

[ Making-of ] A la recherche du candidat néonazi allemand aux européennes

Lundi matin en finissant de préparer mes reportages sur les eurosceptiques en Allemagne, je tombe sur un article qui évoque la possibilité que les néonazis du NPD (Nationaldemokratische Partei Deutschlands) entrent au Parlement européen. En effet, mi-février la cour constitutionnelle a décidé de supprimer le seuil de 3% des suffrages...

"De l'argent pour nos mamies, pas pour les Roms", dit cette affiche du NPD à Berlin, le 9 mai 2014.

Un député néonazi au Parlement européen, "ça ferait du bien au moral" du NPD

Le blog Trans'Europe Extrêmes se rend pendant la campagne des élections européennes dans cinq pays où la droite populiste et europhobe est en plein essor. Après la Finlande et le Royaume-Uni : l'Allemagne.  Si ce n'est son immense drapeau allemand suspendu entre les deux fenêtres du premier étage, le QG du Nationaldemokratische Partei Deutschlands...

José Manuel Barroso, le 8 mai 2014 à Berlin.

[ Impressions ] Barroso à Berlin, un discours décevant

Comme les militants d'Alternative für Deutschland avaient promis des rebondissements et que ceux, tout aussi remontés, de Die Linke trainaient dans les parages, j'ai assisté au discours de José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, à la Humboldt-Universität de Berlin. Contente aussi de voir l'univers opposé à celui des eurosceptiques...

(de G à D) Sauveur de l'argent, Protecteur de la démocratie, Sauveur d'Europe et Combattant de la liberté, les militants de l'Afd à Berlin, le 8 mai 2014.

Economie, islam et même Scientologie, AfD et Die Linke s'affrontent en attendant Barroso

Ils ont fait le tour de l'université, changé de porte trois fois avant d'ôter le haut de leur déguisement pour une première pause cigarette. Pas question pour "Geldretter", "Demokratieschützer", "Europaretter" et "Freiheitskämpfer", respectivement le Sauveur de l'argent, le Protecteur de la démocratie, le Sauveur d'Europe et le Combattant de la liberté,...

Hugh Bronson, candidat de l'AfD aux élections européennes, le 7 mai 2014 à Berlin.

Eurosceptiques en Allemagne: "On veut être l'alternative à tout"

Le blog Trans'Europe Extrêmes se rend pendant la campagne des élections européennes dans cinq pays où la droite populiste et europhobe est en plein essor. Après la Finlande et le Royaume-Uni : l'Allemagne.  Elle est très stricte - "je prends toujours un jus d'orange et un cappuccino, c'est comme ça." -, vous parle ses yeux...

"Une monnaie solide plutôt que les dettes de la zone euro" dit une affiche électorale de l'AfD à côté du portrait de Hans-Olaf Henkel, ancien patron des patrons allemands, le 7 avril 2014 à Berlin.

[ Impressions ] A Berlin : la campagne européennes plein les yeux

Le blog Trans'Europe Extrêmes se rend pendant la campagne des élections européennes dans cinq pays où la droite populiste et europhobe est en plein essor. Après la Finlande et le Royaume-Uni : l'Allemagne.    Autant en France, je n'ai pas souvenir d'avoir croisé ces derniers jours beaucoup d'affiches sur les...