Jean-Luc Mélenchon dans le quartier de Mazargues, à Marseille, le 27 mai 2017. (CITIZENSIDE/JULIE GAZZOTI / CITIZENSIDE / AFP)

L'incompréhensible campagne législative de Jean-Luc Mélenchon

Incontestablement, Jean-Luc Mélenchon est un tribun politique. Tout aussi incontestablement, l'ancien candidat de la France insoumise est un meneur d'hommes. Et de femmes. Ces deux qualités ne sont pas passées inaperçues pendant la campagne de l'élection présidentielle. Elles lui ont permis de faire une remontée remarquée dans le mois qui...

Emmanuel Macron et François Hollande (CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)

Macron et Mélenchon remercient Hollande et les "frondeurs" du PS

Ils resteront dans l'Histoire du socialisme français pour avoir réalisé un carton plein. En 5 ans, les "frondeurs" du PS auront raté tout ce qu'ils ont entrepris. Un véritable exploit politique ! Non seulement, ils n'auront atteint aucun de leurs objectifs mais, de surcroit, ils auront scindé l'électorat socialiste en...

L'hémicycle au Palais-Bourbon, où siège l'Assemblée nationale, le 23 mars 2017. (GILLES TARGAT / PHOTO12 / AFP)

Les "macronistes de l'étranger" en route pour une razzia aux législatives ?

Pour représenter les Français installés à l'étranger, l'Assemblée nationale compte 11 députés sur les 577 qui siègent dans l'hémicycle. Contrairement aux électeurs de métropole et d'outre-mer, ceux qui vivent plus ou moins loin de la "mère patrie" commenceront à voter dimanche 4 juin, date pour eux du premier tour des...

Pierre Laurent (à gauche) et Jean-Luc Mélenchon lors d'une manifestation à Paris, le 15 février 2015. (LOIC VENANCE / AFP)

Mélenchon, c'est encore le PCF, son "ancien allié", qui en parle le mieux

C'est peu dire qu'entre "La France insoumise" de Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste (PCF) de Pierre Laurent, il y a de l'eau dans le gaz ! Les deux formations politiques de la gauche de la gauche sont passées de la méfiance réciproque souterraine à la franche rivalité publique. La crise,...

Avec 24,01%, Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle devant Marine Le Pen (21,30%), selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur. (ERIC FEFERBERG / JOEL SAGET / AFP)

Sauf erreur, l'élection présidentielle se gagne au second tour !

Ce n'est pas tellement le lieu qui fait problème, c'est plutôt le geste. Tout à sa joie d'avoir été placé en tête du premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a fait la fête, avec ses amis et des "petites mains" de son mouvement "En Marche", dimanche 23 avril au soir,...

Un bureau de vote de Lille, le 29 mars 2015. (THIERRY THOREL / CITIZENSIDE / AFP)

Le premier tour de la présidentielle, un scrutin ravageur à cinq inconnues

Une telle situation ne s'est jamais produite ! Jamais sous la Ve République, à quelques jours ou à quelques heures du premier tour d'une élection présidentielle, quatre candidats n'ont été donnés dans un mouchoir de poche par tous les instituts de sondage. Si Marine Le Pen et Emmanuel Macron font...

Cinq des candidats à l'élection présidentielle, le 20 mars 2017 lors du débat à cinq, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). (PATRICK KOVARIK / AFP)

Fillon et Mélenchon rêvent de "priver" Le Pen et Macron de second tour

C'est maintenant que ça se joue ! Tous les experts électoraux vous le diront, l'élection présidentielle se joue dans les deux dernières semaines de campagne. C'est dans ces 14 jours ultimes que les électeurs entrent vraiment dans la course. Et qu'ils forgent largement leur opinion pour le jour fatidique. En...

Hamon à Auneau-Bleury-Saint-Symphorien (Eure-et-Loir), le 24 mars 2017. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Benoît Hamon sous la menace d'une double hémorragie d'électeurs

La campagne présidentielle est entrée dans son dernier mois. Celui où la position de chaque candidat, selon la formule consacrée, "se cristallise". C'est-à-dire qu'un double phénomène se produit : l'ordre d'arrivée du premier tour de la consultation commence à se fixer avec plus de précision et un plus grand nombre...

Cette impossible campagne présidentielle !

"Décevante" et "ratée". Voilà comment les Français jugeaient la campagne présidentielle à la veille du débat qui a réuni cinq des onze candidats sur TF1, le 20 mars, pour une confrontation inédite. Jamais sous la Ve République, et a fortiori sous les précédentes, une telle joute n'avait été organisée avant...