On regarde quoi comme séries en août ?

Pendant que la planète toute entière a les yeux tournés vers le royaume de Westeros, quelques chaînes résistent à la déferlante Game of Thrones et proposent une poignée d'alternatives sérielles et estivales. En voici six, spécialement sélectionnées pour vous par Pop Up'.

"Manhunt : Unabomber" (à partir du 1er août sur Discovery)

Inspiré d’une vraie chasse à l’homme qui a occupé (et presque ruiné) le FBI pendant vingt ans, Manhunt : Unabomber raconte la traque du terroriste Ted Kaczynski (interprété par Paul Bettany alias La Vision dans l'univers cinématographique Marvel) par les services de renseignements américains. C’est Sam Worthington (Avatar) qui incarne le profiler aux trousses de cet homme qui posera pas moins de 16 bombes à travers les Etats-Unis. Chris Noth (Sex & the City) et Jane Lynch (Glee, Angel from Hell) complètent ce casting alléchant.

"The Sinner" (à partir du 2 août sur USA Network)


Pourquoi Cora Canetti, une jeune mère de famille apparemment sans histoire a-t-elle poignardé violemment un inconnu sur la plage ? C’est la question à laquelle va tenter de répondre le détective Harry Ambrose (Bill Pullman alias le président des Etats-Unis dans Independance Day) en menant l’enquête dans le passé de cette femme incarnée par Jessica Biel (plus connu pour son rôle de Madame Timberlake à la ville que par sa filmographie).

Adapté d’une nouvelle de la romancière Petra Hammesfahr (souvent qualifiée de Patricia Highsmith allemande), The Sinner est un thriller psychologique qui nous rappelle vaguement le brillant The Night of diffusé à la même époque l’an passé. Mais pour l’instant, la diffusion en France des huit épisodes de cette mini-série n’est pas d’actualité.

"Mr. Mercedes" (à partir du 9 août sur Audience Network)


Encore une adaptation mais que l’on doit cette fois au grand maître de la littérature fantastique, Stephen King. Après Under the Dome ou plus récemment 22.11.63, Mr. Mercedes est cette fois confié aux mains expertes de David E. Kelley, brillant showrunner d’Ally McBeal et de l’acclamée mini-série Big Little Lies qui vient de décrocher 16 nominations aux prochains Emmy Awards.

Mr. Mercedes, c’est l’histoire d’un flic à la retraite (Brendan Gleeson alias Fol'Œil' dans Harry Potter) qui reprend du service pour traquer un psychopathe (Harry Treadaway, le Dr. Frankenstein dans Penny Dreadful) qui a tué huit personnes en fonçant dans une foule à bord d’une voiture de marque Mercedes. Bonus, ce polar affiche également au casting Mary-Louise Parker, l’héroïne de Weeds qui nous manque tant depuis l’arrêt de la série.

"Marvel's The Defenders" (dès le 18 août sur Netflix)

Après les avoir découverts séparément, Netflix réunit ses super-héros Marvel. L’équipe des Defenders est désormais au complet avec l’avocat aveugle Daredevil, la détective alcoolique Jessica Jones, l’ex-taulard bourreau des cœurs Luke Cage et Iron Fist, le gentil blondinet un poil perché.

Nos quatre super-héros vont devoir s’allier pour venir à bout d’une organisation criminelle dirigée par une certaine Alexandra. Incarnée par la charismatique Sigourney Weaver (Alien), on parie un billet que cette femme diabolique est la tête pensante de La Main, l'ennemi juré de nos héros dont on a croisé les sbires dans Daredevil et Iron Fist. A suivre...

"The Tick" (dès le 25 août sur Amazon Prime Video)


Si vous trouvez les super-héros Marvel beaucoup trop serious business, jetez-vous sur The Tick, la nouvelle production de la plateforme de streaming d’Amazon. L’histoire d’un sombre comptable qui est recruté par The Tick, un super-héros déguisé en tique bleue, pour combattre le vilain qui règne sur la ville.

Vous l’aurez compris, The Tick se présente comme une parodie déjantée des séries de super-héros. Les six premiers épisodes (sur 12) seront disponibles en VOSTFR à partir du 25 août. Quant aux anglophobes, ils devront patienter jusqu’au 13 octobre pour découvrir les six premiers épisodes doublés.

"Disjointed" (dès le 25 août sur Netflix)


On vous parlait justement de Weeds, disparu des écrans en 2012, mais Netflix relance le business du cannabis avec la mythique Kathy Bates pour héroïne. L’histoire d’une avocate qui s’est battue toute sa vie pour la dépénalisation du cannabis et qui parvient enfin à ouvrir son propre dispensaire à Los Angeles (Californie) pour commercialiser de la marijuana à usage médicinal. Vingt épisodes sont au programme et c’est Chuck Lorre, le scénariste et producteur de The Big Bang Theory qui est aux manettes.

On se donne rendez-vous à la rentrée avec des reprises très attendues (la deuxième saison de This is us, la quatrième de BoJack Horseman, etc.) et plein de nouveautés (The Deuce, Marvel's Inhumans ou encore Star Trek : Discovery) qu'on a hâte de découvrir mais d'ici-là, votre blog préféré part en vacances. Bisous.

A lire aussi

  • barcos

    que des rediffusions .... honte de rien à la tv !!

  • jacquesM

    Qui ose formuler une question de la sorte ? Un stagiaire qui ne connaît pas la forme interrogative ? ( tadikoi, cestquiqui, ysontou...) Je me demande si quelqu'un relit les articles postés sur France Info.