On sait (un peu) de quoi va parler la nouvelle saison de "Twin Peaks"

Une chape de mystère. Rien ou presque n'a filtré sur le contenu de la nouvelle saison de Twin Peaks, dont la diffusion débute le 21 mai sur la chaîne américaine Showtime et en France, sur Canal +, le 25 mai. Tournés dans le plus grand secret, les 18 épisodes de cette troisième saison restent une énigme, à l’image de la série elle-même. Toutefois, les maigres indices divulgués jusqu’alors (quelques photos et de très courts trailers) et les questions auxquelles les deux premières saisons n’ont pas répondu permettent d’imaginer à quoi pourrait ressembler cette version 2017 de la série attendue par les fans depuis vingt-six ans.

Bienvenue à Twin Peaks, vingt-cinq ans plus tard...

Souvenez-vous. Dans le trentième et dernier épisode de Twin Peaks, le double maléfique de Laura Palmer donnait rendez-vous à l’agent Dale Cooper vingt-cinq ans plus tard. Presque sans surprise, c'est un mini-trailer diffusé au début du mois de mai qui a confirmé ce que l’on espérait sans trop y croire. Intitulé Quelques visages familiers, vingt-cinq ans après, il montre les visages vieillis par le temps de quelques-uns des personnages emblématiques de la série.

Car c'est bien la quasi-totalité du casting de Twin Peaks que l’on retrouvera dans cette suite tant attendue. Même Catherine Coulson (la femme à la bûche) et Miguel Ferrer (le légiste Albert Rosenfield), décédés tous deux depuis, ont eu le temps de tourner quelques scènes. Ce n’est en revanche pas le cas de Frank Silva. Mort en 1995, celui qui incarnait l’effrayant Bob ne reviendra donc pas (on voit mal Lynch utiliser un hologramme), mais on imagine qu’un autre acteur aura pris possession de ce personnage-clé.

Même David Lynch, qui donnait corps dans la deuxième saison à Gordon Cole, le chef du bureau régional du FBI un peu dur de la feuille, rempile. D'après David Nevins, le PDG de Showtime qui s’est confié à Variety, il aurait même "un rôle plutôt important". Du boulot supplémentaire pour celui qui réalisera en plus, pour la première fois, tous les épisodes de cette nouvelle saison qu’il envisage comme “un film de dix-huit heures découpé en dix-huit parties”, selon le New York Times.

Seuls Lara Flynn Boyle (Donna), Piper Laurie (Catherine Martell, la sœur d’Andrew Packard, ancien propriétaire de la scierie), Joan Chen (Josie Packard, épouse d’Andrew et héritière de la scierie), Michael J. Anderson (le nain dans la chambre rouge alias “l’homme venu d’ailleurs”), Eric Da Re (le trafiquant de drogue Leo Johnson) et Chris Mulkey (Hank, le mari de Norma) n'ont pas été rappelés ou n'ont pas souhaité participer à cette nouvelle aventure.

Même certains acteurs incarnant des personnages morts durant les deux premières saisons sont au casting. On reverra ainsi Ray Wise (Leland Palmer, le père de Laura), Walter Olkewicz (le malfrat Jacques Renault) et évidemment Sheryl Lee qui incarne Laura Palmer et sa cousine Madeleine Ferguson. "Ils apparaîtront probablement pendant des rêves ou des flashbacks, ou ce seront leurs doubles maléfiques dans la loge noire", précise le site Gamesradar.

Pour ce qui est du décor, pas de doute, nous sommes bien de retour à Twin Peaks, 52 201 habitants. Selon M, le magazine du Monde qui s’est rendu sur place, la plupart des épisodes de cette nouvelle saison ont été tournés au même endroit que les deux premières, à quelques kilomètres de Seattle, dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis). On retrouvera ainsi avec nostalgie le diner Double R, le Bang Bang Bar et le bureau du shérif. En revanche, un nouveau bar, le Number 7, devrait faire son apparition. Le magazine Variety note que de nombreux épisodes ont également été tournés dans le sud de la Californie. Peut-être seulement pour y situer quelques-uns des rêves surréalistes et prémonitoires de l'agent Cooper ?

Plein de nouveaux personnages

Hormis ces têtes familières (malgré le quart de siècle de plus qui se lit sur les visages), cette troisième saison sera l’occasion d’apercevoir des nouveaux acteurs dont certains sont bien connus des fans de David Lynch. On sait que Laura Dern (Blue Velvet, Sailor et Lula) et Naomi Watts (Mulholland Drive) ont répondu présent. D’après TVline.com, souvent bien informé, Laura Dern pourrait incarner la mystérieuse Diane à laquelle l’agent Dale Cooper adresse ses enregistrements quotidiens.

D’autres acteurs connus ont également été confirmées. On devrait apercevoir Tim Roth (Reservoir Dogs), Monica Bellucci (Irréversible), Trent Treznor (le chanteur de Nine Inch Nails), Michael Cera (Scott Pilgrim), Jim Belushi (Un fauteuil pour deux), Jennifer Jason Leigh (J.F. partagerait appartement) ou encore Amanda Seyfried (Big Love) pour les plus célèbres. Au total, ce sont 217 acteurs qui ont été annoncés dans cette troisième saison - sans connaître les rôles des nouveaux venus - soit plus de deux fois plus que dans les trente épisodes précédents. Au risque de transformer la série en tapis rouge ?

Dale Cooper, nouvel agent du mal ?

Le dernier épisode de Twin Peaks diffusé en 1991 (et certainement le plus flippant de tous) s’est achevé par un cliffhanger qui a traumatisé toute une génération. On découvrait dans un ultime plan un agent Cooper possédé par Bob, l’entité maléfique qui hante la forêt de pins qui entoure Twin Peaks (et qui a poussé Leland Palmer à tuer sa fille Laura, vous vous souvenez ?) répétant comme un disque rayé “How’s Annie ?”. Logiquement, c’est un agent du FBI un poil schizophrène que l’on devrait retrouver dans ces nouveaux épisodes, capable de tout et surtout du pire.


A moins que ce ne soit son double maléfique qui ait pris sa place pendant que le bon Cooper est enfermé dans la loge noire. Une hypothèse évoquée dans le film Twin Peaks : Fire Walk with Me et qu'un très court trailer où apparaît un Dale Cooper vieilli mais serein pourrait confirmer.

Un nouveau meurtre ?

Le retour de Gordon Cole, le chef régional du FBI, et d’Albert Rosenfeld, le légiste, confirmé par une photo du tournage publiée par le site EW, laisse présumer qu’un nouveau meurtre a eu lieu. Se pourrait-il, comme l'imagine le magazine Technikart, que le shérif Truman (dont l’interprète Michael Ontkean est aujourd’hui à la retraite) soit la nouvelle victime de Bob ?

Des infos sur la loge blanche ?

Si les deux premières saisons levaient en partie le voile sur la loge noire (et la chambre rouge), on ne sait rien de son opposé, la loge blanche. Comme le fait remarquer un spécialiste de la série à Télérama : “On en parle dans tous les épisodes qui suivent la résolution de l'affaire Laura Palmer, mais elle n'est jamais montrée. Est-ce qu'elle existe, peut-on l'atteindre, est-ce un endroit différent de la loge noire ? Les deux loges sont présentées comme des mondes supérieurs, peuplés de personnages comme Bob ou le nain, qui sont des incarnations d'esprits. Si ça se trouve, ce sont les mêmes, qui officient autrement !”

Un lien avec "Twin Peaks : Fire Walk with Me"

Plus qu’avare en indices concernant le contenu de sa nouvelle saison, David Lynch a toutefois consenti à livrer un indice important lors d’un panel rapide organisé par la Television Critics Association. Interrogé sur Twin Peaks : Fire Walk with Me, son film prequel sorti en 1992, Lynch lâche : "C’est l’histoire des derniers jours de Laura Palmer. C’est très important pour cela". Objet filmique pourtant mal-aimé qui avait laissé les fans de la série sans réponses à l’époque, et qui avait choqué la Croisette lors de sa projection à Cannes, Twin Peaks : Fire Walk with Me pourrait bien enfin trouver sa raison d'être.

Une boucle temporelle ?

C’est l’ultime hypothèse envisagée par Technikart. Puisque vingt-cinq ans plus tard, rien ne semble avoir bougé à Twin Peaks, pas même les uniformes des serveuses du Double R, et qu'on n'imagine pas l'agent Dale Cooper envoyer des SMS à Diane, “tout pousse à croire à une boucle temporelle, à un monde hors du monde où le temps ne fait pas son office”. Sauf que Lynch a eu un quart de siècle pour y réfléchir et qu'on préfère penser qu’une telle entourloupe scénaristique serait un affront au génie du maestro.

Dans Variety, l'actrice Laura Dern, qui a tourné avec Lynch dans trois de ses films, confie : "Sa vision est celle d'un génie. Il ne cherche pas à créer quelque chose qui influencera d'autres créateurs. Il voit juste un monde et suit celui-ci". Ne reste plus qu'à espérer que l'homme qui n'a pas tourné un seul film ces dix dernières années soit toujours le pionnier qu'il était dans les années 1990.

ew-1459_9797070334

A lire aussi